3 moments où l’entrepreneur doit absolument faire preuve de patience

Tout le temps sous pression, un entrepreneur manque parfois de patience. Mais, il y a des moments où il faut absolument garder son calme.  

« Qu’est-ce qu’on perd comme temps ! » Il est nous tous arrivé de faire preuve d’impatience. Un plat qui n’arrive jamais au restaurant, une caisse qui n’avance pas en magasin ou, plus simplement, une personne qui ne comprend pas assez vite. Des sauts d’humeur que l’entrepreneur doit à tout prix éviter, surtout en trois occasions.

Quand il forme ses équipes

La nature est injuste. Certains apprennent en un clin d’œil quand d’autres bachotent à mort pour décrocher la moyenne. Mais la théorie et la pratique sont deux choses différentes. Certains ont besoin d’éprouver l’échec sur le terrain pour s’approprier une matière. C’est la raison pour laquelle, le manager ne doit jamais s’énerver. Au risque sinon de décourager ses collaborateurs.

Prenez aussi ce temps pour les amener à trouver les réponses par eux-mêmes. Mettez-les dans une situation où ils doivent agir. Demandez-leur de vous expliquer comment ils auraient agi. Ne les blâmez s’ils disent des bêtises, mais montrez les mauvais de leur démarche.

Quand une « affaire en or » tombe du ciel

Gagner un nouveau client est un combat titanesque. Il faut le prospecter, attirer son attention, le convaincre, avant de signer un contrat en bon et due forme. Il faut parfois attendre plusieurs mois avant d’atteindre le terme de ce processus. Mais, là n’est pas le problème.

Il arrive qu’un gros prospect tombe tout droit du ciel. « Oui, je vous connais. J’adore ce que vous faites. Quand est-ce qu’on peut se voir ? » Une facilité qui pousse certains à la précipitation. Or, rien n’est jamais gagné. Votre prospect peut très bien aller voir ce que fait votre concurrent qui, lui, ne lésinera pas pour le détourner de son intention première.

Quand vous construisez votre réseau

Trop de personnes posent cette question 30 secondes après s’être présenté : « qu’est-ce que vous faites dans la vie ? ». Une approche somme toute classique dans une soirée networking, mais qui ne s’adapte pas à toutes les situations.

Une personne peut très bien se dire : « lui veut juste savoir si je pourrais lui être utile ». En s’intéressant à la personne et non à ce qu’il fait, vous pouvez être certain de tisser une toile gigantesque.

En plus c’est la manière la plus simple pour se faire des amis pour la vie.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

2 Commentaires
  1. il faudrait en ajouter un quatrième : quand il a un contrôle fiscal ou social, voire un cinquième : quand il estime subir une injustice de la part de son banquier.

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux