Couple d’entrepreneurs : « La compétition entre nous est omniprésente »

Impossible d’avoir une vie de couple quand on est entrepreneur? Arbia Smiti et Ronan Pelloux, respectivement dirigeante de Carnet de Mode et co-dirigeant de Creads nous prouvent le contraire. 

CreadsDEUX-webWidoobiz : ¾ des entrepreneurs sont déjà en couple avant de se lancer. Vous, comment vous êtes-vous rencontrés ? 

Arbia : On a tous les deux fait l’ESCP. À l’époque, Ronan fait un master Entrepreneuriat et moi de Marketing. Je voulais aussi créer ma boite, mais son projet était plus avancé que le mien. Je décide alors d’entrer chez L’Oréal pour que l’un de nous deux puisse payer le loyer. Je lui ai laissé deux ans pour qu’il arrive à se verser un premier salaire.

Widoobiz : Ronan, vous êtes donc un des 91% d’entrepreneurs soutenus par leur conjoint

Ronan : Arbia m’a en effet beaucoup aidé dans la phase de création. Elle a pu non seulement payer le loyer, mais aussi nous sortir de situations délicates. Comme par exemple payer les stagiaires, alors que la société n’avait pas encore les moyens de le faire. En retour, je l’emmenais le plus souvent possible aux événements d’entrepreneurs pour qu’elle développe son propre réseau en vue de sa future création.

W : 8 entrepreneurs sur 10 ne souhaitent pas avoir un conjoint entrepreneur. Et pourtant vous l’êtes tous les deux ? 

Arbia : Paradoxalement, le fait de devenir à mon tour chef d’entreprise nous a rapprochés. Avant, je vivais de moins en moins de choses avec Ronan. Je pense que ça n’aurait plus marché si j’étais restée salariée.

Ronan : Être tous les deux entrepreneurs nous a permis de vivre les mêmes galères ensemble : recrutement, levée des fonds. Des étapes que l’on a vécues à peu près au même moment. On a pu énormément s’entraider. Je pense que c’est aussi ça notre force.

Widoobiz : 13% des entrepreneurs travaillent avec leur conjoint. C’est aussi votre cas ? 

Arbia : Même si on a chacun notre entreprise, on s’aide tout le temps. Le soir, il m’arrive de relire les contrats de Ronan et inversement. Si j’ai un imprévu, il est la première personne à qui je demande de me représenter pour pitcher mon entreprise. On connaît la boîte de l’autre par cœur et on se fait confiance à 100%.

Ronan : C’est l’avantage d’être tous les deux entrepreneurs. On partage les mêmes problématiques. La vie d’un entrepreneur et d’un salarié, ce n’est vraiment pas la même chose.

Widoobiz : Avoir chacun son entreprise vous pousse inévitablement à la comparaison. C’est pas trop dur d’être toujours en compétition ? 

A : Ça m’énerve d’être moins bien payée ou d’avoir un chiffre d’affaires moins important que le sien. On compare aussi nos levées de fonds. Mais, on finit toujours par proposer des idées à l’autre pour faire évoluer son projet.

R : La compétition entre nous est omniprésente ! Mais, nous l’avons choisie. C’est une compétition saine.

Widoobiz : Tout le temps débordés, les entrepreneurs craignent l’arrivée d’un enfant. Mais, vous non !

Arbia : Je suis enceinte de cinq mois. Mais, comme on est un peu feignant, je crois qu’on va s’y prendre au dernier moment pour organiser son arrivée.

Ronan : Oui, on n’a pas réellement réfléchi à la question de l’organisation. Je pense que ça se fera naturellement. Tout le monde nous dit que ça va changer notre vie. Alors on attend qu’il arrive ! De toute façon, avec nous comme parent, je pense qu’il va monter sa première boite à 6 ans !

Widoobiz : On fête aujourd’hui la Saint-Valentin. Vous avez prévu quelque chose ?

Arbia : On n’a encore rien de prévu. Mais, une chose est sûre : on ne compte pas travailler !

nouveau-logo-creads

 

1ère plateforme française de création participative, Creads réunit un réseau de 50 000 créatifs professionnels internationaux. Le site creads.fr met en relation les marques avec les bons profils pour répondre à tous.


logo-mini

 

Carnet de Mode est la 1ère marketplace internationale et un site pour les jeunes créateurs de mode. La plateforme gère 350 créateurs de plus de 36 pays.

@TancredeBlonde et @JulieGaleski

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite.
Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

3 Commentaires
  1. Votre expérience est géniale. Je trouve que vous faites le bon choix, et cela va vous réussir. Généralement il peut être difficile de se lancer chacun de son coté dans l’entrepreneuriat dans un couple, mais l’entraide que vous nous décrivez est exactement ce qu’il faut.
    Par la suite, il sera possible pour vous de faire des partenariats et de vous développer. Pourquoi pas monter un grand groupe qui pourrait gérer vos entreprises et de nouvelles?
    Votre enfant a de la chance d’avoir des parents comme vous, il aura de très bons conseils à disposition.
    Merci pour cet interview !

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux