Charlie Chaplin : sa philosophie de la réussite en trois points

Première star internationale de l’histoire du cinéma, Charlie Chaplin est aussi l’une des plus belles réussites entrepreneuriales de son époque.

« Tu es vraiment un charlot ». Il est drôle de voir qu’un mot signifiant la maladresse a pu être créé par un homme au succès si foudroyant. Un siècle après ses débuts au cinéma, Charlie Chaplin reste aux yeux du monde un des plus grands talents que le 7e art ait jamais eu l’occasion de filmer. Retour sur sa philosophie d’entrepreneur à travers quelques-unes de ses citations.

« La connaissance de l’homme est à la base de tout succès »

Sa mère a été sa première source d’inspiration. Il raconte comment elle le faisait rire enfant quand elle s’asseyait à la fenêtre pour imiter les passants. « C’est grâce à elle que j’ai appris non seulement à exprimer des émotions avec mes mains et mon visage, mais également à étudier les gens », a-t-il expliqué.

Une expérience de l’Homme que l’entrepreneur se doit d’accumuler au fil des expériences. Les secteurs d’activité ont beau impliquer des problématiques techniques très différentes, les hommes et les femmes possèdent des systèmes psychologiques à peu près équivalents.

Comme disait Charlie Chaplin : « Il faut apprendre, non pas pour l’amour de la connaissance, mais pour se défendre contre le mépris dans lequel le monde tient les ignorants ».

« L’obstination est le chemin de la réussite »

Après une jeunesse à courir le cachet dans différentes troupes de théâtre, Charlie Chaplin tape dans l’œil d’un responsable de la New York Motion Picture Company. Il démarre une carrière d’acteur prometteur. Mais cela ne lui suffit pas. La création de son personnage « Charlot » oblige Charlie Chaplin à être plus sourcilleux sur son image.

Il fait des remarques aux réalisateurs, manque d’ailleurs de se faire renvoyer, mais il tient bon. Le succès est immédiat. À chaque film, Charlie Chaplin et son Charlot gagnent en célébrité. Il décide même de devenir son propre producteur. La ruée vers l’or, Les lumières de la ville, les Temps modernes et le Dictateur deviendront les chefs d’œuvres que l’on connaît aujourd’hui.

« C’est que nous sommes tous, des amateurs, on ne vit jamais assez longtemps pour être autre chose »

Charlie Chaplin connaît également certaines déconvenues. Son premier film en tant que producteur indépendant,  L’opinion publique, se révèle d’ailleurs être un échec commercial retentissant,  malgré les critiques positives unanimes.  

L’artiste entrepreneur est obligé de se relever très vite. Pour ne pas mettre la clé sous la porte, il imagine une épopée qui va devenir la ruée vers l’or. Un film dont sortiront deux scènes mythiques : la danse des petits pains et la scène où Charlie Chaplin mange sa chaussure.

Le triomphe est total, mais reste, aux yeux de l’artiste-entrepreneur, éphémère. Une règle de vie que les entrepreneurs ne doivent jamais oublier.

 Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux