CTIBiotech et Nikkol Group deviennent les meilleurs amis du monde

CTIBiotech, Nikkol Group et Nikoderm Research ont officialisé l’accord stratégique à Lyon en présence de l’Ambassadeur du Japon.

Mettre les petits plats dans les grands. 7 ans après son lancement, la startup française a réussi à séduire un le groupe japonais, Nikkol Group. Une très belle performance qui va permettre à CTIBiotech d’aborder de la meilleure des manières le marché asiatique. « C’est doublement bénéfique pour nous. Non seulement, nous accédons à un nouveau marché, mais nous allons pouvoir nous rapprocher des partenaires de Nikkol Group », explique Nico Forraz, CEO de CTIBiotech.

« Cet accord confirme notre positionnement d’acteur incontournable dans l’ingénierie tissulaire en 3-dimensions et la production de bioassays cellulaires humanisés pour la recherche pharmaceutique et dermato-cosmétique. Grâce à ce partenariat nous nous ouvrons vers de nouveaux marchés en Asie et Nikoderm Research se renforce en Europe », explique le Pr Colin McGUCKIN, Président et Directeur Scientifique CTIBiotech.

Concevoir de nouveaux modèles innovants

En retour, le groupe japonais va pouvoir bénéficier des innovations développées par CTIBiotech, notamment en matière de test sans modèles animaux. Le savoir-faire de la startup française repose sur l’ingénierie tissulaire en 3-dimensions. Concrètement, CTIBiotech travaille sur le développement de nouvelles thérapies cellulaires et régénératrices. Son objectif est de faire progresser le traitement de maladies.

« Le partenariat avec le CTIBiotech et l’installation d’un bureau de liaison Européen, va permettre à Nikoderm Research de développer des collaborations avec les laboratoires académiques et les Universités. L’objectif, c’est d’être toujours à la pointe en R&D pour concevoir de nouveaux modèles innovants », explique Monsieur Daiki KYOTANI, Manager Général de Nikoderm Research.

« Aderly est venu nous chercher au Royaume-Uni »

Au Japon, Nikoderm Research a d’ailleurs introduit pour la première fois des modèles très fonctionnels de la peau humaine reconstruite, qui ont été approuvés dans un premier temps dans l’Union européenne. Le groupe japonais s’est ensuite rapproché d’institutions spécialisées dans les tests dermatologiques et d’évaluations en France, aux États-Unis et au Brésil. Une formule gagnant/gagnant, en somme.

L’ouverture d’un bureau et d’un laboratoire collaboratif CTIBiotech / Nikoderm Research est également prévu. Des créations d’emplois qui n’auraient jamais pu voir le jour sans l’Aderly / Invest In Lyon. « À l’origine, Aderly est venu nous chercher au Royaume-Uni où nous étions installés. Elle nous a convaincus d’aller à Lyon et nous a mis en relation avec toutes les entreprises intéressantes pour nous », indique Nico Forraz.

Il ne faut jamais oublier l’importance de l’écosystème.

#Replay : Et pour ceux qui n’ont pas encore vu notre interview Guest de Didier Rappaport, CEO d’Happn, c’est par ici :

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux