David Bowie, l’homme qui est allé au bout de ses rêves

L’artiste britannique est mort à l’âge de 69 ans des suites d’un cancer. Retour sur un artiste qui est allé au bout de ses rêves.

Une icône s’est éteinte. Avec la mort de David Bowie, la Grande-Bretagne perd un monument de la pop culture. L’artiste avait su créer un univers artistique unique, alliant expérimentations et mélodies populaires. Une formule gagnante qui lui a permis de vendre plus de 140 millions d’albums à travers le monde. Il a influencé un très grand nombre d’artistes, dont Blur et Lady Gaga.

Voici les citations fortes qui incarnent sa philosophie de vie.

« Je ne sais pas où je vais aller d’ici, mais je vous promets que ce ne sera pas ennuyant »

David Bowie est un obsédé de la nouveauté. Il ne s’arrête jamais de chercher de nouvelles sonorités, nouveaux instruments, nouvelles associations d’idées. Avec son album « L’homme qui venait d’ailleurs », sorti en 1976, David arrime le funk et la soul à son univers psychédélique. Il voit très vite également la montée de la techno dans les années 80. Il sera un des premiers artistes à comprendre la révolution électronique qui se prépare.

« La célébrité choisit des gens intéressants au départ pour leur insuffler ensuite de la médiocrité »

David Bowie n’aime pas la célébrité pour ce qu’elle est. « Je me sens comme inadapté à la société. Il m’est très difficile de la réintégrer à un niveau normal. La frustration de ne pas pouvoir faire partie de la société, c’est quelque chose que je ressens parfois quand je ne peux pas sortir normalement de mon hôtel sans être assailli, quand je me trouve en face de gens qui ne voient en moi qu’une photo idéalisée », analyse-t-il en 1981.

Même s’il n’a jamais voulu être comme les autres, David Bowie déteste la tour en ivoire dans laquelle la célébrité l’a mise. Ce qui l’a conduit à prendre toutes sortes de drogues. Il mettra une décennie à s’en sortir totalement (ou presque). En tout cas, elle ne l’intéresse pas. « Je pense que la célébrité en elle-même n’est pas une récompense. Tout au plus, elle te permet d’avoir une place au restaurant ».

« Je ne suis pas un prophète ou un homme des cavernes, juste un mortel qui a le potentiel pour devenir superman »

Au final, David Bowie ne reste qu’un homme qui a voulu aller au bout de son idéal artistique. Et sa vie répond pour lui. En quarante ans de carrière, nous avons connu non pas un, mais au moins cinq, six, peut-être dix David Bowie. Une évolution qui doit nous rappeler une chose. Nous ne sommes jamais condamnés à vivre la vie que nous menons. Il y a toujours une alternative.

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

2 Commentaires
  1. L’année 2016 est déjà marquée par la perte de nombreux artistes de renom. Après Pierre Boulez, c’est au tour de Daivid Bowie de quitter la scène. Il était un artiste complet et accompli. Que ce soit dans la chanson ou au cinéma, ses performances étaient remarquables. Il restera une légende !

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux