CES Las Vegas : Enlaps présente son nouveau projet

La jeune startup grenobloise est présente du 6 au 9 janvier au CES de Las vegas, afin de présenter Tikee, un boîtier permettant de réaliser des time-lapses. 

Les entrepreneurs de la société Enlaps sont aujourd’hui à Las Vegas pour y recevoir le prix de l’Innovation awards dans la catégorie Digital Imaging. En parallèle une levée de fonds via Kickstarter est en cours. En 1 mois 110000 euros ont été atteints sur un objectif de 150000 euros.

Cette campagne prendra fin le lundi 18 janvier 2015. Elle a pour but de financer leur produit phare, Tikee. C’est un boîtier spécialisé dans les time-lapses, avec un logiciel adapté pour reconstituer et observer les phénomènes lents.

Courant 2016,Tikee sera commercialisé via le site de l’entreprise, avec un accès gratuit à l’application liée. Le boîtier proposera aussi des fonctionnalités payantes aux professionnels comme un espace de stockage supplémentaire. Les premières commandes seront livrées en juin 2016.

Antoine Aubertin, le cofondateur d’Enlaps a annoncé le prix de vente de Tikee ne dépassera pas les 600 euros. L’appareil géolocalisable transfert les données accumulées sur les serveurs de la startup via le réseau 3G. Ce boîtier consomme aussi très peu d’énergie. Ce qui lui permet de prendre des photos sur plusieurs jours, voire semaines.

Une place sur les marchés mondiaux

Le phénomène du time-lapse prend de l’ampleur sur les réseaux sociaux. De plus en plus de personne sont intéressées par ce genre de contenu. Certaines sociétés comme Dailymotion ou Vimeo, proposent même une catégorie spécialement dédiée à ce type de contenu sur leurs sites.Le marché est demandeur de ce genre de vidéos que cela soit pour suivre l’évolution des glaciers, la construction de bâtiments ou encore l’installation de festivals musicaux.

Une aubaine pour Enlaps qui, aujourd’hui, ne compte de concurrent sérieux à l’international. La startup est basée au sein des locaux de Tarmac, une pépinière située à Meylan en Isère dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. La société vise rapidement à s’étendre à l’international, avec, dans un premier temps, l’Amérique du Nord, l’Europe, puis à terme le marché mondial.

 

@Thomas Romanacce

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux