Entrepreneurs : vous ne pouvez plus ignorer Instagram

Instagram a annoncé mardi que la plateforme compte désormais plus de 400 millions d’utilisateurs actifs par mois. Malheureusement, des entrepreneurs ne voient pas l’intérêt d’y être présents.

400 millions d’utilisateurs actifs sur Instagram. « Et moi, et moi, et moi », aurait pu ajouter Jacques Dutronc. Une croissance qui n’en finit pas. La preuve, en neuf mois le réseau social qui appartient à Facebook a gagné pas moins de 100 millions d’utilisateurs actifs. Impressionnant. Une croissance qui n’est pas prête de s’essouffler. Plus de la 75% de la communauté se trouve d’ailleurs en dehors des États-Unis.

Mieux, toujours selon le blog officiel du réseau social, les instagrammers (nom donné aux utilisateurs) partagent de plus en plus de photos. Aujourd’hui, plus de 80 millions de photos sont postées chaque jour, soit plus de 40 milliards depuis la création d’Instagram. Enfin, plus de 3,5 milliards de likes sont distribués par jour.

Pourtant, malgré ces chiffres impressionnants, nombre d’entrepreneurs français négligent leur présence sur Instagram. Pas de temps, pas l’envie, mais bien souvent aussi : pas la méthode. Petit retour sur les fondamentaux, si vous souhaitez élargir le spectre des prospects.

Utilisez des hashtags

Beaucoup d’entrepreneurs méprisent encore l’utilisation du hashtag sur les réseaux sociaux. Ils ont tort. Grâce à Twitter, ils deviennent eux-mêmes une sorte de mini-moteur de recherche sur une thématique précise.

Faites donc bien attention à toujours inscrire un ou deux hashtags sur chacun de vos posts. Ne faites pas trop long. Plus le hashtag est court et simple à mémoriser, plus il a de chances d’être repris par les abonnés.

Ne méprisez pas ceux qui sont utilisés par tout le monde, mais ne vous limitez pas à eux. Une startup créative est une startup qui invente aussi ses hashtags.

Mettez en situation vos fans

Réussir sur Instagram est une question d’engagement. Certes, l’entreprise peut afficher ses plus beaux produits sur un fond blanc. Mais, comment le public pourrait-il se sentir touché ? Ces images existent sur n’importe quel site de e-commerce ou n’importe quel blog.

En réalité, la viralité sur Instagram dépend beaucoup de la communauté qui suit le compte. Encore faut-il la connaître : sont-ils jeunes, la trentaine, voir plus ? Est-ce que ce sont plus des filles, des garçons ? Qui « aiment »-t-ils sur Instagram ? Qui suivent-ils ? Et enfin, que postent-ils sur le réseau ?

Pour prendre un exemple, Benefice Cosmetics a réuni 2, 6 millions d’abonnés. En 2013, la société a lancé le hashtag #Realsies. Le jeu : toutes les filles qui se mettent en images avec un mascara Benefice Cosmetics. Les résultats ont dépassé toutes les espérances. En quelques heures, ils ont boosté la visibilité des produits, gagné des points en terme de fidélité client. Bien entendu, les ventes ont progressé presque instantanément.

Organisez des concours

Instagram fonctionne aussi à l’excitation. Liée aux produits ou à la vie des entreprises, celle-ci doit permettre aux fans de s’engager encore davantage pour sa marque. Pourquoi alors ne pas organiser des concours surprise : meilleur commentaire, meilleure photo. Demandez-leur d’être créatifs.

Par exemple, Turbotax a demandé à ses abonnés de poster une photo ultra créative. Seule condition pour entrer dans le concours : dépeindre trois zéros dans la photo. Le vainqueur a reçu 500 dollars. Autant vous dire que les utilisateurs d’Instagram ne se sont pas fait prier pour tenter leur chance.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

2 Commentaires
  1. Je m’y suis mis cette année, il y a quelques mois. je me suis même demandé pourquoi j’y étais pas avant vu que je suis photographe 😉
    J’y publie des images des shooting studio de mes clients avec leurs accord bien sur 😉

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux