France Digitale : Jean-David Chamboredon élu co-président de France Digitale

L’association qui réunit 700 startups et investisseurs du numérique a élu Jean-David Chamboredon comme co-président et a renouvelé, en partie, son conseil d’administration.

France Digitale se renouvelle. L’association qui regroupe les entrepreneurs et investisseurs à fort projet de croissance dans le numérique vient d’élire Jean-David Chamboredon, fondateur du fonds des entrepreneurs Internet ISAI, à la coprésidence de France Digitale. Il remplace Marie Ekeland à la tête de France Digitale depuis sa création en 2012, en respect de la règle du non-cumul des mandats.

Jusque-là vice-président de France Digitale, l’homme qui fut l’instigateur involontaire puis porte-parole du mouvement des « Pigeons », prend les rênes de l’organisation. Il va être aux côtés d’Olivier Mathiot, cofondateur et CEO de PriceMinister-Rakuten. Ce dernier a été réélu co-président de France Digitale pour un mandat supplémentaire.

En ordre de bataille pour 2017

L’arrivée de Jean-David Chamboredon annonce de prochaines batailles politiques pour défendre les intérêts des entrepreneurs du numériques. En effet, plusieurs projets de lois vont être particulièrement suivis : projet de loi République Numérique, projet de loi Nouvelles Opportunités Economiques, sans oublier celui sur le droit du travail qui vont faire l’objet d’une attention soutenue l’attention de France Digitale.
Au-delà de cet agenda législatif très chargé, France Digitale se met en ordre de bataille pour l’élection présidentielle de 2017. Aux yeux de l’association, l’enjeu est énorme. « Nous avons les capacités de créer des champions numériques en France. Mais notre écosystème connait une croissance inférieure à ce qu’elle pourrait être », analyse Jean-David Chamboredon.

Regarder ce qui se fait à l’international

L’entrepreneur pointe la faiblesse financière de la France pour faire émerger les futurs pépites. « L’étroitesse de la communauté des business angels, tout comme la faiblesse du financement « late stage » font partie des explications.  Il faut aussi miser sur l’éducation au numérique et à l’entrepreneuriat et former des centaines de milliers de développeurs », ajoute le dirigeant d’ISAI.

Soucieux de recueillir les doléances des entrepreneurs, France Digitale va entamer un tour de France des startups. L’association va se déplacer dans plusieurs régions pour y recueillir les idées des startups. Elle va également observer ce qui se fait à l’international. Les bonnes pratiques ne surgissent pas tout le temps en France.

En tout cas, France Digitale sera prêt pour le débat.

 

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux