Il est si facile de faire un faux business plan !

Dans cette nouvelle chronique de Stéphane Degonde, il est question de l’utilité du business plan. Votre futur investisseur vous demande un business plan et vous n’en avez pas ? Il est tout à fait possible d’en créer un faux. Cependant, vous devez connaître quelques risques.

Réaliser un faux business plan : facile mais dangereux

Stéphane Degonde admet que le business plan se crée sur un tableau Excel. C’est pourquoi changer et modifier des données pour arriver à des résultats positifs plutôt alléchants pour les investisseurs, ne demande pas un savoir-faire particulier. Cependant, il est unanime à ce sujet : créer un faux business plan représenterait un danger pour l’entrepreneur car c’est un outil de pilotage. C’est LE document qui permet d’anticiper les risques du projet.

Ne pas vendre du rêve !

Selon notre expert, l’entrepreneur responsable doit être conscient de l’utilité et de l’importance du business plan afin de se projeter sereinement. S’il affiche des résultats non semblables au faux business-plan, il lui est alors complexe de rétablir la situation puisque l’étape d’anticipation des risques aura été négligée. La négociation avec le banquier risque également de ne pas être une partie de plaisir !

Stephane Degonde

Stephane Degonde

Stéphane Degonde a créé et dirigé CincoSenso, pendant 5 ans, occupé, pendant plus de dix ans, diverses responsabilités chez PwC et IBM Global Services. Il est l'auteur du livre "J'ose entreprendre ! Créer et diriger son entreprise : 100 risques à éviter pour réussir", paru le 15 janvier 2015 (Le Passeur Editeur).

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux