Initiative France signe un partenariat avec des plateformes de finance participative

Initiative France, annonce son partenariat avec quatre des principaux acteurs de la finance participative française. L’objectif : soutenir les entreprises remarquables.

Bonne nouvelle pour les entrepreneurs. Initiative France a annoncé hier son partenariat avec Anaxago, KissKissBanBank, La Nef et Ulule. Le réseau souhaite offrir aux porteurs de projets, une communauté d’investisseurs élargie. Grâce à ce partenariat, les entrepreneurs peuvent désormais accéder au réseau « Initiative », et potentiellement bénéficier d’un prêt d’honneur « Initiative remarquable ».

En signant cet accord, Initiative France place les chefs d’entreprise au centre de ses préoccupations. Le réseau étudie dans un premier temps les dossiers des porteurs de projet. Si ce dernier apparaît suffisamment mature, il dirige alors l’entrepreneur vers l’une des quatre plateformes de crowdfunding. Aussi, Initiative France décide, ou non, d’octroyer un prêt d’honneur  « Initiative remarquable » à l’entrepreneur.

1 euro de prêt d’honneur rapporte 8 euros de prêt bancaire

Pour faire partie des privilégiées, les entreprises doivent allier réussite économique et création d’emplois. Aussi, les décideurs mettent un  point d’honneur à l’engagement environnemental et au dynamisme territorial. Ils apprécient également le volontarisme social et sociétal du porteur de projet ainsi que la conception novatrice de celui-ci. Le montant de ce prêt oscille entre 5000 et 25.000 euros.

Grâce à ce capital de départ, l’entrepreneur peut se rendre chez son banquier en toute quiétude. Mais, cette somme engrange surtout un effet levier. « C’est une sorte de garantie pour la banque, pour 1 euro de prêt d’honneur, l’entrepreneur perçoit en moyenne 8 euros de prêt bancaire.», explique Marc Olagnon, chargé des partenariats nationaux et européens chez Initiative France.

Les entreprises « remarquables » génèrent de l’emploi

L’effet positif du prêt « Initiative remarquable » se répercute aussi sur les décisions des investisseurs. En effet, ces derniers s’intéressent davantage aux entreprises créatrices d’emplois. Ce qui est le cas des entreprises labellisées « remarquables ». Le réseau attend l’année 2016 pour constater les succès, ou non, de cette alliance.

@JulieGaleski

Julie Galeski

Julie Galeski

Rédactrice pour Widoobiz, Julie Galeski couvre l'actualité des entreprises et des entrepreneurs. Amatrice de Taekwondo et passionnée de sciences-économiques, Julie Galeski tente d'apporter ses valeurs et sa culture dans ses actualités Entrepreneurs & Startups.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux