Journée de la femme : Paris Pionnières fait pitcher ses startuppeuses dans ses nouveaux locaux

Cette année pour la Journée Internationale des Droits de la Femme, Paris Pionnières a fait pitcher ses dirigeantes devant une assemblée d’investisseurs.

Journée internationale des Droits de la Femme, anniversaire et nouveaux locaux. Le 8 mars 2016 est, à n’en pas douter, une journée particulière pour Paris Pionnières. Pour fêter ce triple événement, l’incubateur pour les femmes entrepreneures a organisé un DemoDay. En moins de dix minutes, 11 startups ont tour à tour pitché leur activité devant une assemblée d’investisseurs et de personnes de l’écosystème entrepreneurial.

« Ça a été l’occasion pour nous de synthétiser notre offre et notre histoire afin de faire ressortir le meilleur de Oliba », explique Pandora Samios, co-fondatrice d’Oliba. La présentation débouche ensuite sur une mini séance de questions-réponses avec le public. L’occasion de préciser un ou deux points sur son business. Paris Pionnière les a toutes accompagnées sur cet exercice périlleux. En 11 ans d’activité, l’incubateur a accompagné 200 startups fondées par des femmes.

Les entreprises des femmes affichent des performances 63% supérieures à celles des hommes

Un combat qui n’est pas près de s’essouffler. À peine 9% seulement des startups françaises comptent une femme dirigeante. Paris reste néanmoins la capitale européenne avec 21% de startups dirigées par des femmes (chiffres de l’étude de la société Compass). Moins visibles dans les écosystèmes, leurs entreprises affichent pourtant des performances 63% supérieures à celles fondées par des hommes, selon le fonds d’investissement new-yorkais First Round.

D’après le baromètre de Girls in Tech, les femmes entrepreneures dans la tech restent également très minoritaires. Mais, les chiffres progressent. Elles pèsent de plus en plus dans l’écosystème. En 2015, elles ont levé 90 millions d’euros, soit 3,5 fois plus que l’an dernier. Parmi elles : Lætitia Gazel-Anthoine, fondatrice et CEO de Connecthings. Mais, il y a aussi Claude Terosier, co-fondatrice de Magic Makers qui vient de conclure une levée de fonds de 600 000 euros.

« Les femmes sont encore trop minoritaires dans l’écosystème startup, mais les signes sont encourageants et nous souhaitons accélérer le changement en organisant désormais 2 DemoDays par an », explique Caroline Ramade, Déléguée Générale Adjointe chargée du programme startup de Paris Pionnières. Il y a encore de belles histoires à découvrir.

Voici les 11 startups qui ont pitché aujourd’hui :

LuckyLoc
www.luckyloc.com
Co-fondateurs : Claire Cano et Idris Hassim

Magic Makers
magicmakers.fr
Fondatrice : Claude Terosier

Auticiel
www.auticiel.com
Fondatrice : Sarah Cherruault

Smarty Crew
www.oliba.fr
Co-fondateurs : Pandora Samios et Marc Forster
Sélection French Tech au CES 2016 à Las Vegas

Kazoart
www.kazoart.com
Fondatrice : Mathilde Leroy

NU !
projet-nu.fr
Fondatrice : Aude Camus

Fluicity
www.flui.city
Fondatrice : Julie de Pimodan
Prix MIT des 10 meilleures innovations françaises 2015

Lady Crunch
www.ladycrunch.com
Co-fondatrices : Laetitia Pingel et Clémence Fabre

Tout ce que je veux
toutcequejeveux.com
Fondatrice : Alina Coliban

Smashrun
smashrun.com
Fondatrice : Jacklyn Giron

Pin & Tucker
www.pinandtucker.com
Co-fondatrices : Tracy Wagman et Anthula Nunes

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux