La startup SeniorAdom reçoit un prêt d’honneur de 90.000 euros

Scientipôle Initiative attribue un prêt d’honneur de 90.000 euros à la startup SeniorAdom. L’association lance son prêt d’honneur Silver Economy, grâce à un fonds d’investissement de 1 million d’euros.

Scientipôle Initiative vient d’annoncer les quatre premiers lauréats de ce prêt. Parmi eux, la startup de téléassistance aux personne âgées, SeniorAdom reçoit un prêt de 90.000 euros englobant le prêt générique et le prêt d’honneur Silver Economy. « Après être passé devant le Club des Entrepreneurs, comité d’experts de Scientipôle, on a tout de suite su que c’était bon. La délibération a duré un quart d’heure. », raconte Vincent Kraus, co-fondateur de SeniorAdom.

SeniorAdom détecte automatiquement les chutes et les malaises

Cette startup innovante développe un système de monitoring et de suivi des personnes âgées. « On place plusieurs capteurs de mouvements dans le logement de la personne âgée. Ils détectent l’absence de mouvement et les anomalies de vie grâce à un logiciel, ce qui permet de remarquer des signes de dégradation de santé. Ce système repose sur le principe de prévention. », explique Vincent Kraus.  Plus besoin de porter un bracelet, SeniorAdom identifie automatiquement les chutes ou malaises grâce à son système intelligent de détecteurs.

Avant de présenter son projet devant le comité, la startup a profité d’un accompagnement personnalisé sur plusieurs mois. Cet appui d’experts et son concept novateur lui ont permis de convaincre rapidement le jury. Mais ce prêt d’honneur ne concerne pas toutes les startups. Elle doit faire partie de la Silver Economie, avoir moins de 3 ans et être domiciliée en Ile de France.

Grâce au prêt d’honneur, les trois fondateurs souhaitent développer leur partie commerciale. Ils  souhaitent instaurer des partenariats avec des mutuelles ou autres organismes de santé pour vendre leur service. « On a déjà signé deux contrats de marque blanche avec des mutuelles. », affirme le fondateur.

Un prêt qui engendre un effet de levier

Mais ce prêt leur attribue aussi une nouvelle crédibilité auprès des banques. « Ça engendre un effet de levier. Depuis on est en négociation sérieuse avec certaines banques. Mais, surtout, le jour de notre passage devant le jury, on a pu faire plusieurs rencontres intéressantes.», confie l’entrepreneur.

Scientipôle Initiative compte attribuer son prêt d’honneur Silver Economy à sept entreprises par an. « Au bout de cinq ans, on pourra continuer à financer de nouvelles entreprises sans faire appel à nos partenaires. Le remboursement des anciens lauréats permet de créer un cercle vertueux qui engendre l’autofinancement de ce prêt d’honneur. », explique Charlotte Meaud, responsable du pôle Entrepreneurs et Animations chez Scientipôle Croissance.

A terme, Scientipôle Initiative souhaite déployer cette démarche dans onze autres filières d’avenir, identifiées par ses équipes. À l’horizon 2016, l’association attribuera de nouveaux prêts aux startups développant les « Transports de demain », ou les « Objets connectés ».

@JulieGaleski

Julie Galeski

Julie Galeski

Rédactrice pour Widoobiz, Julie Galeski couvre l'actualité des entreprises et des entrepreneurs. Amatrice de Taekwondo et passionnée de sciences-économiques, Julie Galeski tente d'apporter ses valeurs et sa culture dans ses actualités Entrepreneurs & Startups.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux