Le réseau social Newmanity lève 800.000 euros

Newmanity, média « éco-friendly  », lève 800.000 euros pour développer sa messagerie. La startup, fondée sur un développement durable digital, souhaite se rapprocher des entreprises.

En 2012, Victor Ferreira, entrepreneur franco-portugais, lance Newmanity. Le chef d’entreprise souhaite rassembler une communauté autour de valeurs « humanistes ». Taxé de « Facebook écolo », le réseau social réunit malgré tout 5000 « créatifs-culturels » en 2013. Les utilisateurs sont, pour la plupart, engagés. Il participent à des campagnes d’ONG et agissent pour le développement d’une économie sociale et solidaire.

Newmanity invente un modèle de communication éco-responsable

De fil en aiguille, le réseau grandit et attire de nouveaux adhérants. Aujourd’hui, Newmanity regroupe 80.000 utilisateurs. Pour continuer son ascension, la société lève 800.000 euros de fonds. Pierre Moorkens, un investisseur belge, est à l’origine de la levée. L’industriel a investi plus de 2 millions d’euros dans la société depuis sa création. Le directeur général, Stéphane Petibon, évoque un modèle économique différent du modèle capitalistique courant. L’entreprise souhaite avant tout révolutionner l’usage du web, avant de penser à un retour sur investissement.

Cette révolution passe par une réduction de l’empreinte carbone et un respect des données personnelles des usagers. Newmanity héberge ses services sur des data centers à bilan carbone neutre, tel que Greenshift. Aussi, le réseau n’enregistre aucun log comportemental. La vie privée des utilisateurs de Newmanity est garantie par une entreprise externe qui contrôle le fonctionnement du média.

Objectif grand public

Ce nouveau modèle de communication, issu de l’économie sociale et solidaire, charme de plus en plus d’individus. Avec cette nouvelle levée de fonds de 800.000 euros, l’entreprise souhaite se rapprocher des professionnels et s’exporter à l’international. Newmanity compte ajouter d’autres services. Après le lancement de « Newmanity Mail », en juin 2015, la plateforme ambitionne de créer une messagerie instantanée avant la fin de l’année. Pour cibler de nouveaux adhérents, l’entreprise s’affaire également à traduire ses services en 6 nouvelles langues. Il sera désormais possible de s’inscrire depuis les Etats-Unis, la Russie ou encore la Chine. Bienvenue sur Newmanity.

Julie Galeski

 

Julie Galeski

Rédactrice pour Widoobiz, Julie Galeski couvre l'actualité des entreprises et des entrepreneurs. Amatrice de Taekwondo et passionnée de sciences-économiques, Julie Galeski tente d'apporter ses valeurs et sa culture dans ses actualités Entrepreneurs & Startups.

2 Commentaires
  1. Cette petite entreprise a déjà tout d’une grande, et son idée de base et brillante. Pourtant, pour réussir, elle devra se battre ! Entre les leaders du marché des réseaux sociaux et les centaines de réseaux qui émergent, il faut trouver sa place.

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux