Les inventions de Gaston Lagaffe utiles pour la vie de bureau

On oublie souvent que Gaston Lagaffe est probablement le personnage de BD le plus inventif pour la vie de bureau. Retour sur ses inventions magiques. 

« M’enfin ». 58 ans après sa naissance dans le journal de Spirou, Gaston Lagaffe reste l’un des personnages de BD les plus aimés en France. Paresseux, maladroit, rêveur, il est l’anti-héros par excellence de la vie de bureau. Mais, si tout le monde l’adore, c’est probablement pour ses inventions, toutes plus farfelues les unes que les autres.

Des inventions qui pourraient très bien avoir leur place dans l’open-space… ou pas.

Le système de classement au plafond

Plus besoin de gros meubles de rangements ou de service d’archive au sous-sol. Avec l’invention de Gaston, il suffit de tirer sur l’élastique pour obtenir le dossier recherché. Il suffit de le lâcher pour qu’il se remette automatiquement.

Problème, tous les dossiers s’emmêlent et forment un nœud tentaculaire. Bon, tout n’est pas au point, mais l’idée n’est pas stupide.

Le « cactus classement »

Toujours dans la même idée, Gaston veut simplifier les recherches d’archives. Alors, au lieu de prendre de volumineux meubles, il accroche tout… sur un cactus.

Tout est à disposition. Il suffit de se servir. Bon, après il faut passer au-dessus les petits trous qui s’accumulent sur le contrat.

Machine à cirer les chaussures

Deux tubes cylindriques et un bouton. L’engin ne prend pas de place. En revanche, il ne faut pas oublier de remonter son pantalon. Au risque sinon de se retrouver en slip au milieu du bureau. Apparemment Gaston n’a pas ajusté la force d’aspiration. Monsieur de Mesmaeker en est témoin.

Sac à dos gonflé à l’hélium

Très pratique pour emporter le matériel à un événement. Grâce à un ballon gonflé à l’hélium relié au sac, l’entrepreneur peut transporter plusieurs dizaines de kilos à lui tout seul. Attention cependant à ne pas oublier de dégonfler le ballon avant de déposer le sac. Ce serait bête de voir le tout s’envoler vers une destination inconnue.

Parking installé dans l’arbre

Plus besoin de carte d’abonnement ou de parking Vinci. Grâce à un mécanisme ingénieux, Gaston peut se garer dans le premier peuplier venu. Il fallait y penser. Seul point noir : la ville de Paris. En effet, la capitale n’est pas connue pour ses arbres et ses espaces verts. Les automobilistes vont très vite se retrouver en pénurie de place dans les arbres.

Télécommande à parcmètres

C’est l’époque des parcmètres. Longtarin, le policier de la circulation, est devenu au fil des ans l’ennemi numéro 1 de Gaston. Il traque sans arrêt la voiture de notre héros pour lui mettre une amende salée.

Sauf qu’ici, Gaston a piraté le parcmètre pour le commander à distance. Quelle joie, si ça pouvait exister.

Dispositif anti-courant d’air

Absolument indispensable quand l’hiver pointe le bout de son nez. Pour éviter qu’un courant d’air ne se faufile entre les salles, Gaston imagine un système où les portes se ferment quand une autre s’ouvre.

Dommage qu’il n’ait pas réglé la vitesse de fermeture. 10 minutes après l’installation, plusieurs collègues se plaignent d’avoir reçu la porte en pleine tête. L’idée n’est pas mauvaise pourtant.

La machine à « utiliser l’énergie des mille gestes machinaux »

Gaston Lagaffe ne veut perdre aucune énergie. Il invente alors un système où il suffit d’ouvrir une porte pour presser deux oranges, de moudre du café ou d’imprimer un portrait.

L’idée semble farfelue et en même temps… ne serait-ce pas une belle idée de créer de l’énergie à partir de gestes du quotidien : marcher entre deux bureaux, taper sur le clavier, s’énerver sur un collègue. Rien n’est perdu. C’est génial.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

3 Commentaires
  1. Il est vrai que cet emblématique personnage de bande-dessinée nous a surpris par son imagination. Sa fainéantise l’a poussé à se faciliter la vie, nous donnant ainsi plein de bonnes idées à mettre en pratique au quotidien. J’émets tout de même une réserve sur le parking dans les arbres…

  2. Se faciliter la vie au travail demande beaucoup d’imagination. Certaines inventions ou habitudes peuvent faire gagner du temps et donc de l’argent. Parfois, le bien-être des travailleurs est optimisé. Bien sûr, Gaston Lagaffe n’est plus un parfait exemple !

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux