Les points communs entre un entrepreneur et un Jedi

Avec la sortie du second teaser de Star Wars, Widoobiz revient sur les points communs entre un entrepreneur et un Jedi. Si, si, ils existent.

La curiosité, le frisson et la nostalgie. En quelques secondes, le teaser du nouveau Star Wars vous emporte sur les montagnes russes de l’émotion. Vous n’êtes pas loin de retomber en enfance : le Faucon Millenium, les stars troopers, Chewbacca, sans oublier le sabre laser. Franchement, qui n’a jamais voulu devenir Jedi ?

Un costume qui pourrait très bien convenir aux entrepreneurs. Vous n’y croyez pas ? Voici les caractéristiques qui prouvent que le chef d’entreprise est probablement le plus proche dans la société à pouvoir prétendre au titre de Jedi.

Il a une force de persuasion extrême

Sur ce point, l’entrepreneur fait même mieux que les Jedi. Lui ne manipule pas les pensées de son interlocuteur. Il veut le convaincre et non le vaincre. La différence est énorme. Il se met à la place de l’autre pour lui proposer la meilleure solution.

Obi Wan Kenobi, Qui Gon Jinn, Anakin et Luke Skywalker, tous profitent de leur pouvoir psychique pour imposer leur volonté. Bon, c’est pratique, mais pas très honnête.

Il prédit l’avenir

Force est de constater que l’entrepreneur possède des dons de vision. Grâce à un sens de l’observation hors norme, il prédit les prochaines évolutions de son marché. Certains entrepreneurs sont même reconnus pour cela. Ne parle-t-on pas de « l’oracle d’Omaha » pour évoquer Warren Buffet ?

Il parle comme maître Yoda

« N’essaie pas ! Fais-le ou ne le fais pas ! Il n’y a pas d’essai ». Cette phrase que prononce Yoda dans l’Empire contre attaque aurait très bien pu être dite par Steve Jobs, Jack Welch ou Mark Cuban.

Et comme le petit homme vert, l’entrepreneur va transmettre son savoir aux plus jeunes. « La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère à la haine, la haine… mène à la souffrance ». Ah, si le jeune Anakin avait écouté la sagesse de son vénérable, la galaxie n’en serait pas là.

Il ne perd jamais son calme

Un entrepreneur ne s’emporte jamais…enfin presque. Comment garder une bonne réputation si on s’énerve pour n’importe quelle bricole. En tout cas c’est un idéal vers lequel il doit tendre.

Sur ce sujet, l’entrepreneur a sûrement beaucoup de choses à apprendre des Jedi. Pfiou, que l’attente va être longue avant la sortie du film en décembre 2015. Les Jedi, eux, ne sont pas si impatients.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

2 Commentaires
  1. J’adore ce comparatif décalé ! Et pourtant, le ressemblance est frappante. Chaque point est très réaliste (et bien expliqué). Pour le dernier argument, je suis plus perplexe. Un entrepreneur peut perdre son calme comme tout travailleur. C’est humain !

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux