Startup : Mental’O aide les jeunes à choisir leur avenir

Des millions de jeunes sont en train de choisir leur orientation. Mental’O pourrait bien les aider à ne pas faire d’erreur. Un vrai sujet dans ce pays où tout se décide en très peu de temps.  

L’angoisse absolue. À moins d’avoir cultivé une passion depuis sa tendre enfance, les jeunes peinent à se trouver un avenir professionnel. Loin du conseiller d’orientation un peu abstrait et parfois condescendant, Mental’O veut mettre le jeune au centre du jeu. Grâce à des tests inédits, l’individu est questionné sur ses intérêts et ses motivations profondes. Très important. Le projet professionnel et le profil personnel doivent être en harmonie.

Un diagnostic qui débouche ensuite sur l’établissement d’une stratégie de parcours d’études. Séances de training, coaching sur mesure : les jeunes disposent d’interlocuteurs valables pour choisir la bonne voie d’orientation. D’autant plus important que le marché du travail s’avère effrayant pour un jeune : chômage, précarité, instabilité. Pas facile d’aborder ces sujets sans des outils à prendre en main.

Un développement en réseau de franchise

Aujourd’hui, près d’un élève sur deux en licence 1 ne poursuit pas en deuxième année – échec ou abandon. Quant aux adultes, 70% aspirent à changer de vie. Preuve que l’orientation n’était pas la bonne lors des études. « Nous n’acceptons pas que les élèves soient mis dans des moules, qui d’ailleurs ne sont pas en adéquation avec le monde réel du travail », assure la PDG de Mental’O, Armelle Riou.

« Nous pensons profondément que toute personne a des aptitudes lui permettant de se réaliser dans sa vie professionnelle et personnelle et de trouver sa place dans la société… Si elle est respectée dans sa personnalité, écoutée dans ses intérêts et reconnue dans ses aspirations, » ajoute l’entrepreneure. Mental’O s’adresse aux jeunes de 3e jusqu’à l’étudiant de Bac+5. Les adultes qui veulent se reconvertir sont de plus en plus nombreux.

Pour les jeunes et les adultes en reconversion

Créée en avril 2014, la startup a choisi de se développer sous la forme de franchises. Elle dispose déjà d’une vingtaine d’implantations. Un chiffre qu’elle compte doubler d’ici fin 2016. Mental’O compte beaucoup sur sa plateforme web pour développer une relation humaine à tous ces clients. Les « mentalistes », l’autre nom des conseillers de Mental’O en freelance, n’ont pas le droit à l’erreur. Le bilan doit être personnalisé.

Déjà primée deux fois du trophée Rhône-Alpes Pionnières, Mental’O compte bien rassurer les parents angoissés à l’idée de laisser leurs progénitures à l’air libre.

Pour ceux qui n’ont pas vu passer l’interview d’Olivier Mathiot, elle est juste ici :

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

4 Commentaires
  1. Merci pour cet article. Le concept est excellent et surtout très utile en cette période de crise. Les jeunes doivent être mieux orientés et surtout, ils doivent être informés de l’ensemble des options. Entrepreneuriat leur est souvent inconnu par exemple.

  2. Bravo pour cette initiative !

    Je dirige depuis 3 ans un cabinet à côté de Rennes (35) qui propose le même type de démarche. En effet, force est de constater que les jeunes et moins jeunes ont pour certains vraiment besoin d’un accompagnement et de vrais conseils en développement professionnel.

    Bonne continuation,
    Thierry
    Cabinet essentia35

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux