MOPeasy lève 3,4 millions d’euros pour l’autopartage de voitures électriques

La plateforme d’autopartage de voitures électriques, MOPeasy, veut faciliter l’écomobilité partagée des particuliers et des entreprises.

En attendant un improbable accord à la fin de cette COP 21, la startup MOPeasy passe la vitesse supérieure. La plateforme d’autopartage de véhicules électriques annonce avoir levé 3,4 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques, parmi lesquels on retrouve le Fond Régional de Co-Investissement d’Ile de France (FRCI), les réseaux de business angels Investessor, la Caisse des Dépôts et BADGE.

Avec cette seconde levée de fonds, MOPeasy veut démocratiser l’offre monautopartage.fr. Concrètement, la startup compte ajouter de nouvelles fonctionnalités au site pour faciliter l’utilisation des voitures. Elle veut également se concentrer sur son offre communautaire, afin de répondre plus rapidement à l’urgence de la transition énergétique. Enfin, MOPeasy s’intéresse aussi aux zones enclavées, où la voiture reste un moyen de survie économique.

Une offre qui s’adapte aux autre grandes plateformes de gestion

« La désintermédiation en cours de nos sociétés, combinée au caractère pressant d’enjeux environnementaux de plus en plus structurants, appelle des solutions comme celle de MOPeasy », assure Gabrielle Gauthey, Directrice des investissements et du développement local de la Caisse des Dépôts. Ses investisseurs croient énormément à des solutions analogues à celles de MOPeasy.

Aujourd’hui, MOPeasy compte une quinzaine de collaborateurs. Elle a déjà décroché de prestigieux contrats avec l’Université de la Marne, Colas, EDF, Plurial, Coopimmo ou encore l’Olympique de Marseille. La startup s’occupe également de l’autopartage de communes rurales comme Tinchebray dans l’Orne (2 500 habitants) ou Marne-la-Vallée (100 stations, 300 000 habitants).

À ceux qui ne l’ont pas encore utilisé, l’offre MOPeasy est « Plug & Play ». Autrement dit, elle fonctionne avec tous les véhicules électriques. Pas besoin de les modifier, même si la voiture n’appartient pas à l’entreprise ou a la collectivité. Elle est également compatible avec les autres grandes plateformes de gestion des bornes de recharge, de mobilité partagée et de smartgrid.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux