Needelp : la startup qui facilite les petits services entre voisins

La plateforme d’intermédiation de services à domicile entre particuliers, Needelp abandonne son ancien nom « Pour-Combien.com », afin de développer une marque internationale.

 Faire un trou dans un mur. Monter un canapé. Trouver un baby-sitter en urgence. Bien souvent, les meilleures solutions sont à portée de main. Mais, tout le monde ne connaît pas son voisin, expert en bricolage. Lancé en juillet 2014, « Pour-Combien.com »  a réuni une communauté de 40 000 membres capables de réaliser des petits services. Des tâches qui, la plupart du temps, sont en dessous des missions acceptées par les professionnels et les artisans.

Un premier succès que la startup compte bien réitérer à l’international. D’où cette nécessité d’adopter un patronyme plus générique. « Pour conquérir le marché européen, nous devions changer de nom et créer une marque forte capable de s’exporter dans d’autres pays. La « gig economy », c’est-à-dire le marché des petits boulots est en pleine explosion », explique Guillaume de Kergariou, CEO et cofondateur de Needelp. La crise n’est pas pour rien dans cette tendance.

« 40% des tâches réalisées touchent au petit bricolage »

Beaucoup de micro-travailleurs de Needelp n’ont d’ailleurs pas d’emploi, travaillent à mi-temps ou sont auto-entrepreneurs. Pour 40% d’entre eux, ils ont entre 30 et 40 ans. Les jeunes étudiants ou les travailleurs débutants de 20 à 30 ans ne représentent que 20% des jobbers. En revanche, les plus de 55 ans sont quasiment absents. Seuls les retraités convertis au digital cherchent des revenus complémentaires ou des occupations. Ils touchent en moyenne 900€ par mois.

Toujours selon les chiffres par Needelp, 40% des tâches réalisées touchent au petit bricolage : montage de meubles, pose d’une cuisine, fixations et installations diverses, peintures et petite plomberie. Dans une proportion égale, on retrouve toutes les aides au déménagement et à la livraison : manutention, transport en camion, courses, cartons. Le reste aux aides ménagères, nettoyages, repassages, photographies, prestations lors d’évènements et le dépannage informatique.

« Needelp, une des réponses au chômage »

Pour devenir leader sur son marché, Needelp a développé un service express pour les travaux qui ne peuvent pas attendre. Un membre peut désormais réserver un « jobber » en quelques secondes. Un service pour le moment disponible uniquement dans 7 villes de France (Paris, Lille, Lyon, Marseille, Bordeaux, Nantes, et Nice). En Ile-de-France, ce service garantit un prestataire opérationnel en moins de 24 heures. Seuls les meilleurs jobbers, ont accès aux demandes Express.

Avec son équipe de 6 personnes basées à Paris, Needelp compte devenir rapidement le leader en Europe sur le marché des micro-travaux d’ici à 2018. « En générant des revenus complémentaires, nous sommes persuadés que Needelp est une des réponses au chômage, grâce au développement du travail à temps partiel, et en permettant également aux retraités de maintenir une activité », assure le dirigeant de la startup.

Il ne vous reste plus qu’à tester son service.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux