Plan de sauvegarde de l’emploi : transformer pour restaurer la rentabilité

Un plan de sauvegarde de l’emploi n’est pas toujours facile à mener. Il est ainsi possible de se faire accompagner par un manager de transition. Pour en savoir, plus, nous recevons aujourd’hui Jean-Marc Finet, partner chez X-PM, entreprise globale de management de transition, et Gilbert Tenoux, manager de transition.

Positionner un expert

Le rôle de X-PM est d’analyser la situation, les problèmes et de décider avec le client de « la meilleure approche pour le meilleur casting ». Jean-Marc Finet est intervenu en 2008 auprès d’une  filiale française d’un groupe autrichien, spécialisée dans l’ingénierie de moteur à combustion pour l’automobile. Faisant face à 10 années de perte successives, la maison-mère avait décidé de procéder à un plan de sauvegarde de l’emploi en réduisant les effectifs. Elle a donc sollicité X-PM afin de trouver un DRH expérimenté. Mais après avoir analysé la situation, Jean-Marc Finet avait compris que la société avait un grand potentiel de développement et qu’une dimension de réorganisation serait plus juste. Il a donc soumis un manager expérimenté de transition, Gilbert Tenoux.

Les bonnes personnes aux bonnes places

Le but de Gilbert Tenoux n’était pas de licencier des personnes mais de remplacer certains profils par des profils plus adaptés. Ce qui a encouragé le développement et la rentabilité de la filiale française puisqu’un reclassement des personnes sortantes de l’entreprise a été initié.

Les résultats de la mission furent probants. La filiale a pu équilibrer les comptes dès la première année et même gagner de l’argent par la suite. Le plan de sauvegarde de l’emploi a donc été très bénéfique pour l’entreprise, qui a d’ailleurs augmenté ses effectifs depuis la mission.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux