Pourquoi le mot risque n’a aucun sens entrepreneurial

Dans tous les domaines, on parle de risques. D’après Claude Ananou, entrepreneur et professeur à HEC Montréal, ce terme n’a rien à voir avec le milieu entrepreneurial puisqu’il vient du domaine des assurances. Il partage avec nous les véritables questions à se poser lorsque l’on se lance dans l’entrepreneuriat.

La vraie notion est de savoir quelle est sa sensibilité à la perte. Il n’y a donc pas de projets qui sont plus ou moins risqués, tout est subjectif. Pour Claude Ananou, il existe 6 éléments principaux à analyser pour se lancer en tant qu’entrepreneur dont les dimensions monétaires, « qu’est-ce que je suis prêt à perdre monétairement pour gagner combien ? », temporelles, « est-ce que je suis prêt à consacrer 1 an ou 2 de ma vie à un projet ? », familiales, « est-ce que je suis prêt à sacrifier mes relations familiales ? », etc.

Retrouvez les 6 éléments de sensibilité à prendre en compte selon Claude Ananou, dans ce podcast.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux