Quand le film 50 Nuances de Grey inspire l’industrie du sexe

Si le film ne restera visiblement pas comme une grande œuvre cinématographique, 50 nuances de Grey aura au moins le mérite d’impacter l’industrie du sexe.

Les critiques pleuvent, mais le succès reste. Quatre jours seulement après sa sortie au cinéma, le film de Sam Taylor-Johnson qui raconte une romance sadomasochiste entre un milliardaire et une étudiante réalise déjà 93 millions de dollars de recettes aux États-Unis et 173 millions de dollars dans le monde. Il devient ainsi le meilleur lancement en salle jamais observé pour le seul mois de février.

Mais le triomphe de 50 nuances de Grey ne se limite pas uniquement au cinéma. Depuis la sortie du premier livre en 2011, le film a démocratisé l’univers du sado-masochisme et des Sex-Toys. La preuve, entre 2008 et 2013, les ventes de Sex-Toys aux États-Unis ont progressé de 12,5% par an, atteignant un chiffre d’affaires global de 610 millions de dollars en 2013 selon IBISWorld.

« Certains jouets ont été précommandés depuis des semaines »

« 50 nuances de Grey a vraiment été une étape dans notre business », explique le co-fondateur de Lovehoney, un magasin de Sex Toy britannique, Neal Slateford. En un an, la firme affiche une progression de ses ventes de 40%. Une performance que l’entrepreneur attribue en partie à la trilogie. « Le livre a en quelque sorte donné la permission aux femmes de s’intéresser à ce marché  ».

D’ailleurs, l’entreprise britannique ne s’est pas gênée pour sortir une nouvelle collection Fifty Shades of Grey « Pleasure Collection ». Le géant en la matière, Adam and Eve, raconte aussi que ses ventes ont progressé. « Certains jouets, comme les boules de Geisha, ont été précommandés depuis des semaines », explique une porte-parole de la firme Katy Zvolerin.

La révolution 50 Nuances de Grey ne fait que commencer

À tel point que des entreprises dites « classiques », comme Amazon ou Target se mettent à la page. Elles se mettent elles aussi à mettre en avant des objets de plaisir, comme les ustensiles que l’on peut retrouver dans le film. Mais, les entreprises ne semblent pas craindre cette nouvelle concurrence.

« Nous sommes confiants. Si les enseignes de Target et Walgreen font la promotion de jouets de 50 Nuances de Grey, cela va nous ouvrir des portes », explique avec le sourire la porte-parole de Adam and Eve. La révolution 50 Nuances de Grey ne fait que commencer.

 Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire
  1. Je ne suis pas surpris que le film ait des répercussions sur l’industrie du sexe. A cause des diverses censures, cette thématique n’est que rarement abordée. La popularité du roman puis du film aura un impacte positif.

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux