The Connected Camp : l’accélérateur pour les startups expertes en objets connectés

La communauté innovante du Sud-Est toulousain, IOT Valley ouvre le dépôt des candidatures pour intégrer « Le Connected Camp » saison 1.

Non ce ne sont pas des gadgets. L’internet des Objets est bien plus compliqué qu’on ne le pense. Les processus d’industrialisation sont lourds et souvent complexes. Mais, surtout les startups sont bien souvent livrées à elles-mêmes, malgré une créativité étonnante. Pour éviter cette déperdition d’énergie, l’IOT Valley inaugure « Le Connected Camp », un accélérateur de startups spécialisé dans l’industrie des Internet Of Things (IOT).

Aux yeux de l’IOT Valley, une entreprise technologique avec un savoir-faire unique doit bénéficier d’un écosystème favorable à une croissance rapide. C’est la raison pour laquelle Le Connected Camp s’entoure d’experts et de partenaires de premier plan. Tous ont la volonté de mobiliser et fédérer les acteurs et les compétences de l’écosystème IOT. Avec un but simple : faire de l’IOT Valley une vitrine nationale et internationale de l’Internet des Objets.

Faire passer la startup du simple prototype au prototype industrialisable

« Notre ambition est de contribuer à créer ici une vitrine nationale et internationale de l’Internet des Objets. Pour gagner sur le marché mondial, il faut que l’on soit visible de la Lune. Tourné vers l’industrie, cet accélérateur sera doté d’un laboratoire électronique, car l’IOT c’est d’abord et surtout un écosystème d’objets à fabriquer. », explique un des partenaires de « Le Connected Camp », Ludovic Le Moan et CEO de SIGFOX.

Au total, « Le Connected Camp » organise un programme de 8 mois. Le but ultime : faire passer la startup du simple prototype au prototype industrialisable, avec des contrats BtoB à la sortie de la période d’accélération, grâce à son réseau de partenaires nationaux et internationaux. À titre de rappel, l’IOT Valley a été fondée en 2009. Elle compte déjà aujourd’hui 35 entreprises membres et plus de 300 collaborateurs.

Personne n’y arrivera tout seul dans son coin

Concrètement, 9 équipes vont être sélectionnées par un jury composé de membres et partenaires de l’IOT Valley. Ces startuppers vont bénéficier d’un accompagnement intensif d’experts – à la fois business et technique – mais également de partenaires BtoB de renoms pendant 9 mois. Tous compétents et expérimentés en matière d’innovation, ils vont en plus leur transmettre la culture d’entreprendre et… une partie de leur carnet d’adresses.

Les grands comptes ne s’y trompent pas d’ailleurs. Ils savent que l’internet des objets est la prochaine révolution technologique à ne pas rater. « En se rapprochant de l’IOT Valley, SNCF souhaite se connecter encore plus fortement à l’innovation autour des objets connectés. C’est aussi une opportunité, en intégrant l’incubateur Connected Camp, de pouvoir identifier, accompagner et développer de jeunes startups. », indique Yves Tyrode, Directeur Digital et Communication de SNCF.

Pour gagner la bataille de l’internet des objets, les startups doivent penser en équipe. Personne n’y arrivera tout seul dans son coin.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux