Formation professionnelle : ce que vous ne savez pas sur vos salariés !

Aujourd’hui, Dominique Mougin, chef de projet formation certifiante et diplômante chez Afnor, est au micro de Widoobiz afin d’évoquer un problème qui arrive à toute entreprise : les départs d’un collaborateur et donc, la perte de compétences. Le recrutement est la première solution qui nous vient à l’esprit toutefois, embaucher en externe nécessite du temps et de l’argent. Dominique Mougin nous propose des solutions.

Recruter en externe peut s’avérer un échec

Lorsqu’un profil compétent quitte l’entreprise, le premier réflexe est de chercher de nouveaux candidats en externe afin de combler le poste. Selon Dominique Mougin, ce n’est pas une sage décision : une fois le salarié trouvé après divers entretiens, il est nécessaire de le former et de l’intégrer dans l’entreprise. Cependant, quelques jours plus tard, on s’aperçoit que la personne ne correspond pas du tout au poste : résultat, du temps volé en éclat et une somme importante jetée par la fenêtre. Pour ne pas perdre votre temps, il est important d’anticiper en recrutant en interne.

Avant toute chose, chercher en interne

Dominique Mougin énumère tous les avantages du recrutement en interne : un salarié en interne est susceptible de s’adapter très vite au poste puisqu’il connait déjà l’entreprise, sa stratégie et son image. Il est possible que le profil interne ne soit pas en adéquation parfaite avec le poste à pouvoir, alors pas de panique : de nombreuses formations existent afin d’apporter les compétences nécessaires à avoir pour qu’il s’accoutume le poste.

Les experts AFNOR

Les experts AFNOR

Le Groupe AFNOR propose aux entreprises et aux collectivités des solutions fondées sur les normes volontaires. Normalisation, formation, certification, veille&information composent le bouquet de compétences sur lequel vous appuyer pour innover et faire reconnaître vos pratiques et savoir-faire.

2 Commentaires
  1. Il est vrai que toute entreprise a pour premier réflexe de se tourner vers le recrutement externe lorsqu’un salarié libère un poste (retraite, mobilité, démission…). Et en effet, le recrutement interne devrait être ce premier réflexe (culture d’entreprise déjà appropriée par ce collaborateur, motivation de l’évolution de poste, responsabilisation…) : c’est la méthode la plus rapide et la moins couteuse, même si une formation professionnelle est utile pour ce collaborateur.
    À ne pas oublier néanmoins : le recrutement en interne dégage lui aussi un poste dans l’entreprise, poste qu’il va falloir remplacer !
    Pour faire le point sur ces aspects, un conseil externe peut être un apport décisionnel important. Un organisme de formation professionnelle, un cabinet de coaching, un conseil en management peuvent faire le point sur la pertinence de la démarche de recrutement et accompagner l’entreprise dans cette démarche pour la transformer en succès : pensez-y !

  2. Les erreurs de recrutement interne, ça existe aussi et dans ce cas, il peut y avoir 2 postes à pourvoir par la suite. La formation/coaching n’est pas la solution miraculeuse. Lorsqu’on place une personne à un poste sans vérifier qu’elle dispose des bases nécessaires (compétences et comportementales): le budget formation explose pour un résultat quasi nul (sans compter que le boulot n’est pas fait correctement = société en danger)

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux