Waah : vendre des tee-shirts pour financer des fondations

WAAH est la 1ère Marketplace sociale dédiée à la levée de fonds pour des fondations engagées dans des causes sociales, médicales, internationales et environnementales.

« Trop WAAH ce projet ! ». Si ce n’est pas encore le cas aujourd’hui, WAAH pourrait bien devenir le nouveau cri de ralliement des fondations. La startup est en effet la première marque de vêtements 100% socialement engagée. Grâce à la vente de tee-shirts, la startup permet le financement de projets pour des fondations engagées dans des causes sociales, médicales, internationales et environnementales. Chaque mois, Waah.fr va soutenir une cause à travers la création de tee-shirts exclusifs, vendus en édition limitée sur le site.

Pour sa première opération, WAAH soutient l’association Enfants du Désert. L’organisme s’engage à allouer les fonds pour l’éducation des enfants au Sud marocain. Les Enfants du Désert ont besoin de 1500 euros pour financer, parrainer et accompagner les prochains enfants, soit 150 tee-shirts vendus. Il suffit de si peu de choses pour faire le bien autour de soi.

« Nous voulions créer une marque universelle »

Malheureusement, les 4000 fondations qui existent en France manquent de visibilité. Un constat partagé par toutes les personnes du monde associatif. Et ce, malgré l’importance des actions qu’elles défendent à travers le monde : éducation, santé, accompagnement, formation, etc. À la tête de l’entreprise UNC Pro, Ludovic Michetti et ses associés souhaitent faire évoluer les choses.

« Nous voulions créer une marque universelle, de qualité, travaillée, engagée, avec un fort impact social et international. De cette motivation est née l’idée de WAAH, We Are All Heroes, la première plateforme dédiée à la levée de fonds pour des fondations engagées dans des causes sociales, médicales, internationales et environnementales, » explique Ludovic Michetti.

« Pas dédiée à financer le fonctionnement administratif des fondations »

Tous les tee-shirts créés pour la cause défendue possèdent des graphismes exclusifs, spécialement adaptés à la nature de la fondation en question. « Les tee-shirts WAAH doivent rendre visible l’engagement des fondations […] et proposer des messages attractifs, positifs, ou même parfois choquants », ajoute l’entrepreneur. En un mot, « Ils doivent rendre visible une cause ».

WAAH demande une seule chose aux fondations : s’engager sur l’utilisation réelle des fonds et accepter le suivi proposé par la jeune startup. Une fondation qui n’a pas de projet de terrain ou n’a pas la possibilité de faire un suivi précis de l’utilisation des fonds ne peut être acceptée sur la plateforme de financement participatif. « WAAH n’est pas dédiée à financer le fonctionnement administratif des fondations », affirme sans détour Ludovic Micchetti.

Dans un premier temps, WAAH veut travailler avec un maximum de fondations et récolter un maximum de fonds. « Nous voulons gagner en visibilité », précise l’entrepreneur. À long terme, WAAH souhaite en revanche s’engager directement sur le terrain, avec des projets menés directement par ses équipes, et pourquoi pas impliquant l’aide humaine de sa communauté.

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux