Bpifrance donne 5 bonnes raisons d’investir en 2014

 printemsp-investissement

Dans une vidéo, la Banque public d’investissement Bpifrance donne 5 bonnes raisons d’investir dès ce printemps 2014.

Le directeur général de Bpifrance, Nicolas Dufourcq, ne cesse de le répéter à qui veut l’entendre : « 2014 doit être le printemps de l’investissement français ». Pour justifier son propos, Bpifrance a réalisé une vidéo qui donne les cinq raisons d’investir, dès maintenant.

Première bonne raison d’investir en 2014 : le taux directeur de la Banque centrale est bas. À 0,25%, « l’argent n’a jamais été aussi peu cher », explique l’animatrice de Bpifrance qui intervient dans la vidéo. Mais, il remontera immanquablement un jour. « C’est donc le moment d’en profiter », explique-t-elle.

La France va bénéficier de cette dynamique de reprise

D’autant qu’avec ces taux d’intérêts faibles, il y a beaucoup d’argent disponible. Ce qui va permettre aux entrepreneurs d’accéder au crédit plus facilement et donc d’investir plus rapidement. D’ailleurs, « selon une étude publiée par le cabinet EY, les banque européennes prévoient de prêter davantage aux PME », explique l’animatrice de Bpifrance dans cette vidéo.

Troisième raison d’investir : « la reprise économique est là », affirme-t-elle. « L’activité du secteur privé renoue avec la croissance, celle des prestataires de services augmente et cette tendance globale se retrouve au sein de la zone euro », ajoute-t-elle. En conséquence, la France a toutes les chances de profiter de cette dynamique de reprise. 

« C’est le moment de s’exporter »

Pour Bpifrance, le printemps 2014 est aussi le bon moment pour innover. « Entre le crédit recherche, les fonds d’innovation de Bpifrance ou encore la valorisation de la French Tech, la France propose un des écosystèmes les plus favorables au monde pour les entreprises qui souhaitent innover ».

Enfin, pour Bpifrance « c’est le moment de s’exporter ». Le marché français n’est pas grand. Aussi, est-il impératif qu’elles se projettent, le plus tôt possible, vers l’export. « Il faut penser mondial, car la concurrence est mondiale », rappelle Bpifrance. Pour les aider dans cette tâche, Bpifrance , la Coface et Ubifrance ont d’ailleurs créé le label Bpifrance export.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux