Glory 4 Gamers : un match à 2 millions d’euros pour s’implanter en Europe

Leader français d’organisation de compétitions de jeux vidéos, Glory 4 Gamers a été créé en 2012 par Cyril Chomette et rassemble déjà plus de 140 000 joueurs.

Aujourd’hui dans l’Elevator Speech, Georges Viglietti et Benjamin Wattinne, fondateurs de Sowefund, reçoivent Cyril Chomette, président de Glory 4 Gamers.

Le meetic des jeux vidéos

Lui-même grand joueur pendant sa tendre adolescence, Cyril Chomette a décidé de faire du jeu vidéo son métier. Après avoir passé plus de 5000 heures avec son équipe à observer le comportement des joueurs et à analyser le marché du jeu vidéo, il créé en 2012 Glory 4 Gamers, une plateforme qui permet aux joueurs de faire des compétitions en ligne. Concrètement, elle permet de mettre en relation les joueurs qui souhaitent jouer au même jeu, au même moment, « on est le meetic des jeux vidéos ». Ainsi, des règles sont souvent ajoutées pour garantir la meilleure expérience de jeu possible, comme par exemple, l’interdiction d’utiliser certaines armes dans un jeu de guerre.

Un marché porteur

Glory 4 Gamers proposent aux joueurs plus de 15 licences. Cyril Chomette explique que pour ajouter un jeu sur le site, « l’idéal serait d’établir une collaboration avec l’éditeur, même si cela n’est pas nécessaire ». Le point important de cette plateforme concerne l’arbitrage. En effet, des milliers de matchs sont traités en temps réel par des arbitres « humains ». D’après certaines études, la France compte plus de 30 millions de joueurs, dont 800 000 joueurs qui font de la compétition. Ces résultats d’études présentés par Cyril Chomette démontrent que le marché du jeu vidéo est plein d’avenir.

Une levée de fonds pour s’implanter en Europe

Les compétitions de jeux vidéos sont très peu répandues en France et dans le monde. Pour parfaire ce travail d’éducation, Glory 4 Gamers souhaite s’implanter en Europe, plus particulièrement en Angleterre, en Allemagne, en Italie et en Espagne. Actuellement leader sur le marché français, Cyril Chomette a besoin de 1,5 à 2 millions d’euros pour continuer à développer l’activité.

Georges Viglietti et Benjamin Wattinne

Georges Viglietti et Benjamin Wattinne

Animateur

Business angels en contact constant avec les entrepreneurs à la recherche d'investisseurs, Georges Viglietti et Benjamin Wattinne reçoivent régulièrement des entrepreneurs prêts à pitcher !

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux