Entrepreneur : Shapr rêve de concurrencer Linkedin

La nouvelle entreprise française Shapr pense qu’il existe une place assez grande pour concurrencer les réseaux sociaux professionnels de type Linkedin et Viadeo.

Les entrepreneurs n’ont décidément peur de rien. Malgré l’ultra concurrence qui règne dans le monde des réseaux  sociaux, l’ancienne équipe du site de rencontres Attractive World lance simultanément en France et États-Unis Shapr, un nouveau réseau social professionnel. Pour ce projet, les dirigeants ont réussi à convaincre plusieurs d’investisseurs de mettre 3,1 millions d’euros pour le démarrer.

La création de Shapr part d’une conviction forte : le partage de son réseau de confiance aide à rencontrer des gens encore plus extraordinaires. Au final, il permet de découvrir des opportunités qui ne seraient pas apparues autrement. « Ma première expérience d’entrepreneur m’a montré à quel point certaines rencontres pouvaient être décisives, et les meilleures introductions viennent généralement de nos contacts de confiance », explique Ludovic Huraux, CEO de Shapr et ancien dirigeant d’Attractive World.

Le choix de la qualité et non de la quantité

Le principe est simple. À partir d’un premier réseau de confiance de 50 personnes au maximum, les utilisateurs se présentent mutuellement leurs réseaux. « Pour que cela soit possible, chacun doit limiter son réseau aux personnes qu’il connaît et qu’il recommanderait sans hésitation. C’est le choix de la qualité plutôt que de la quantité, qui permettra aux utilisateurs d’échanger dans un contexte de confiance », avance le COO de Shapr Vincent Bobin.

Pour le moment, Shapr est un service totalement gratuit. Pour le moment, Ludovic Huraux explique vouloir se focaliser sur l’expérience utilisateur avant de définir un modèle économique viable. Avant toute chose, le nouveau réseau social professionnel français veut atteindre la taille critique en termes de nombre d’utilisateurs. Si aucun des dirigeants n’a pour le moment évoqué de chiffre précis, le million d’utilisateurs semble être le minimum au vu des audiences d’autres grands réseaux sociaux.

Les 3,1 millions de dollars levés vont essentiellement servir à faire connaître Shapr en Amérique du Nord. Pour le moment, la concurrence sur son créneau n’est pas trop dense. Seuls Weave et Y Combinator utilisent aux Etats-Unis la géolocalisation pour suggérer de nouveaux contacts professionnels. Comme quoi Shapr a toutes les raisons d’y croire.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux