Vendredi 28 novembre 2014
A la une...
Accueil » Vie d'Entrepreneur » Carrefour des jeunes entreprises à la Réunion » Ces jeunes entreprises qui font la dynamique entrepreneuriale de La Réunion

Ces jeunes entreprises qui font la dynamique entrepreneuriale de La Réunion

De : Thomas Benzazon

Propos recueillis lors du Carrefour des Jeunes Entreprises à Saint-Denis de La Réunion

A La Réunion, on crée deux fois plus d’entreprises qu’en métropole. Une statistique qui fait de cette île une véritable terre d’entrepreneurs.  Pour découvrir les spécificités entrepreneuriale de ce Département d’Outre Mer, rien de mieux que de partir à la rencontre des entrepreneurs qui en font la dynamique entrepreneuriale.

Au micro de Widoobiz, Marion Germaneau, fondatrice de Wailli, société spécialisée en gestion documentaire ; Vincent Launay, ingénieur en organisation et fondateur d’Oxalis, entreprise spécialisée dans le conseil et la gestion de projets ; et Brice Calimoutou,  qui a lancé BC Conception, entreprise spécialisée dans les permis de construire et les plans de maison.

Les présentations étant faites, ils reviennent sur les raisons du dynamisme entrepreneurial local et les conditions de création d’une entreprise à La Réunion. Vincent Launay explique le dynamisme de l’ile « du fait d’un très bon niveau de formation des jeunes et de l’Histoire » car les Réunionnais sont « des pionniers qui veulent montrer que même à 9 000 km de la métropole on est capable de faire de belles choses ». Pionnier, c’est également le cas de Marion. Cette entrepreneuse, qui pensait être destinée au service public, a finalement observé un manque à La Réunion qu’elle à voulu combler. Pour Brice, c’est la difficulté de trouver un emploi qui a été décisif dans le choix de lancer son entreprise.

Alors, au final, fait-il bon d’entreprendre à La Réunion ? A cette question, le consensus semble unanime chez nos entrepreneurs qui ont tout de même quelques conseils à ajouter. Si pour Vincent, lancer son entreprise n’est « pas plus compliqué qu’en métropole », il faut prendre en compte quelques spécificités locales telles que « la taille du marché, la jeunesse de la population ou encore les habitudes de consommation ». Marion, elle, confirme avoir été bien accueillie. Cependant, pour que la rencontre soit un succès, elle ajoute « qu’il faut s’intéresser à La Réunion ». Enfin, Brice, natif de l’île conclue qu’à La Réunion, comme son nom l’indique, « on est là pour se réunir et former quelque chose pour la suite ».

Riche idée.

A propos de Thomas Benzazon

Thomas Benzazon
Co-fondateur de Widoobiz et journaliste en charge des Programmes et de la rédaction, Thomas Benzazon reçoit entrepreneurs et acteurs du monde économique pour traiter des sujets d'actualité ou pour obtenir les confidences des chefs d'entreprise qu'il rencontre.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>