La Médiation du crédit reste le meilleur ami des TPE

mediation-credit

Toujours fragiles au niveau de leur trésorerie, les entreprises françaises ont davantage fait appel à la Médiation du crédit en 2013 pour trouver de nouveaux fonds.

La sérénité n’est toujours pas de mise dans les petites entreprises. Dans son bilan 2013, la Médiation du crédit a annoncé être davantage intervenue auprès des sociétés françaises en 2013. 4380 dossiers ont été déposés sur les bureaux des 105 médiateurs disséminés dans les régions françaises, soit 8% de plus par rapport à 2012. Depuis sa création en 2008, 41 830 dossiers ont été déposés.

L’immense majorité des dossiers que la Médiation du crédit accepte de traiter viennent d’entreprises de moins de 50 salariés. Près de 8 entreprises sur 10 ne dépassent même pas le palier des 10 salariés. Au final, 57% de ces dossiers trouvent une issue positive, une tendance légèrement en baisse par rapport à l’année précédente.

Des secteurs très dépendants de la consommation des ménages

Au total, l’action de la Médiation du crédit a permis de conforter l’activité de 1530 entreprises. Ce qui représente tout de même 47 725 emplois. Cumulé depuis sa création, l’organisme a préservé 341 169 emplois. « Il faut parfois simplement que l’on remette du dialogue entre l’entreprise et son banquier, qui ne se comprennent pas», indique la Médiatrice du crédit, Jeanne-Marie Prost.

D’autant que les besoins de financement des TPE et PME représentent de petites sommes. Dans plus de la moitié des cas, cela ne dépasse pas 50 000 euros. 80% des dossiers viennent de secteurs d’activités très dépendants de la consommation des ménages : service aux particuliers, hôtellerie-restauration, artisanat ou encore le commerce.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux