La vente en ligne écrase la vente traditionnelle

e-commerce

Grâce à une forte progression prévue en 2014, la vente en ligne devrait être 17 fois plus importante en France que celles générées en magasin.

Le e-commerce devient la norme. D’après une étude du Centre for Retail Research, le commerce en ligne a encore connu une croissance de 21% en 2013 en Europe. Une tendance que l’on retrouve également en France. En effet, 52% de nos concitoyens ont effectué des achats sur Internet en 2013. Ce qui fait de la France le 3e pays Européen en terme de cyber acheteurs.

Une belle performance qu’il faut néanmoins nuancer. En effet, l’année dernière à peine 6% des ventes de détail ont été réalisées par Internet. À titre de comparaison, les Britanniques achètent deux fois plus par le Net. Au final, les ventes en ligne en Europe vont être multipliées par 12, dès cette année. Mieux encore, en France où les chiffres seraient multipliés par 17.

La culture de paiement explique les différences

Pour se donner une idée précise, le e-shopper français a dépensé en moyenne 908 € l’année dernière. En Grande Bretagne, il a déboursé en moyenne 1267 €. Avec une dépense moyenne de 1094 euros, contre 779 € en France, le marché britannique reste encore le marché le plus attractif de la vente en ligne en Europe. À l’inverse, le sud de l’Europe s’avère encore rétif aux achats en ligne. L’utilisation de smartphones pourrait cependant changer les mentalités.

À noter que les méthodes de paiement varient énormément entre les différents pays d’Europe. La carte de crédit, plébiscitée en France et en Grande Bretagne, est détrônée par le virement bancaire en Allemagne, Suède et Pays-Bas qui, lui-même, est remplacé par les cartes prépayées en Italie et en Espagne.

Des habitudes qui expliquent en partie les différents comportements d’achats des Européens.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux