Marketing : Twitter sait quand vous êtes content, triste ou…ivre

 hangover

 

À partir des tweets publiés, Twitter arrive à maintenant à savoir quand les utilisateurs sont fatigués de leurs week-ends ou en retard.

C’est fou à quel point on se confie aux réseaux sociaux ! #Content, #fatigué, #enretard ou #triste, Twitter est devenu un exutoire pour des millions d’utilisateurs. À tel point que le réseau social de microblogging a réussi à déterminer l’humeur globale de ses twittos grâce à la compilation de tweets où sont inclus les hashtags cités plus haut.

Organisées en fonction des jours et des mois, les infographies révèlent par exemple que les utilisateurs expriment davantage leur bonheur les six derniers mois de l’année. Un bonheur probablement dû à la douceur des longues journées d’été et aux fêtes de fin d’années. En somme, quand ils sont en vacances et en famille. À l’inverse, les week-ends ne semblent pas propices à l’affichage du bonheur. Pourquoi ? Alors là, mystère….

Les retards arrivent en été

Quant aux neurasthéniques de la bonne humeur, la fin de l’année semble également le moment idéal pour afficher sa tristesse. En effet, l’apparition de la version anglaise du hashtag triste (#feelsad) se concentre sur les mois d’octobre, novembre et décembre. Probablement le manque de soleil ! À noter également que cette tristesse surgit plus souvent les jours de semaine. Autrement dit, ça va mieux pendant les week-ends. Plus étonnant en revanche, les pics d’insatisfactions les dimanches de juillet. Pas de vacances, pas de soleil ? Encore une fois Twitter ne le dit pas.

Twitter a aussi recensé les utilisateurs #enretard. Sans surprise, les « petits empêchements » surviennent plus souvent les semaines de juin à août. En clair, quand il fait beau et que le rythme de travail ralentit un  peu? Enfin, toujours d’après les images fournies par Twitter, les travailleurs/twittos montrent une certaine difficulté à se lever en temps et en heure après les fêtes de fin d’année. Il faut attendre le mois de février pour que les twittos se remettent dans le droit chemin.

Un nouveau modèle économique ?

Mais, comme on dit souvent, il y a une vie après le travail. La preuve avec le hashtag #hungover, les twittos partagent leur état après une soirée, visiblement bien arrosée. Des « déclarations » qui arrivent, sans surprise, plutôt les samedis et dimanches. À noter cependant qu’un autre pic de « gueule de bois » apparaît les mardis de janvier. Pourquoi ? Mystère et boule de gomme. Comme s’ils souhaitaient faire un dernier baroud d’honneur après les réveillons de Noël et de fin d’année.

Quoi qu’il en soit, ce sont des informations qui peuvent toujours servir aux entreprises. En clair, plus on connaît les états d’âme de ses clients, mieux on peut les satisfaire. Une idée que Twitter ne va pas manquer de creuser pour améliorer ses revenus.

late-for-work feel-happy

feel-sad

hungover

 Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux