Nicolas Sarkozy : les entrepreneurs ne l’attendent plus

nicolas-sarkozy

Sarkozy serait sur le point de faire son retour dans l’arène politique. Une nouvelle qui ne ravit pas les entrepreneurs engagés dans le débat public.

Il est revenu ! À en croire les différentes paroles distillées par ses proches, Nicolas Sarkozy est sur le chemin du retour politique. Prêt pour redresser l’UMP, la droite et à terme le pays, l’ancien Président de la République compte bien être accueilli en sauveur. Sauf que les entrepreneurs ne l’entendent pas de cette oreille. Pour nombre d’entre eux, Sarkozy est une relique du passé.

« Il a eu sa chance », avance Denis Payre, ancien dirigeant de Business Object et fondateur du mouvement Nous Citoyens. Son retour est « une erreur, pour la France et même peut-être pour lui », estime le dernier entrepreneur français avant Critéo à avoir introduit une entreprise française au Nasdaq. « Pendant les 18 premiers mois de son mandat, on ne se souvient pas de grand-chose, hormis l’épisode du Yacht de Bolloré », ajoute-t-il.

« Cinq années gâchées par des promesses non tenues »

Quant à la fin de celui-ci, Denis Payre reproche à Nicolas Sarkozy d’être tombé dans la logique du bouc-émissaire. Contre « les riches avec l’exit taxe et contre les étrangers avec ses discours de campagne ». L’exit taxe, cette loi qui oblige les entrepreneurs et ménages aisés à s’exiler fiscalement. Avec une telle loi du temps où il dirigeait Business Object, Denis Payre n’aurait pas pu s’installer aux États-Unis, un marché vital pour l’entreprise. Et tout « cela à cause de Nicolas Sarkozy ».

Président de The Ventana Group, Philippe Bloch porte un regard tout aussi sévère sur le mandat de Nicolas Sarkozy : « Cinq années gâchées par des promesses non tenues, l’obsession de la réélection, le manque de courage politique, les sujets clivants inutiles, mais destinés à draguer les électeurs FN ». L’entrepreneur se demande d’ailleurs : « Comment promettre un changement complet quand on est incapable de changer soi-même ?

« Il n’a ni digéré, ni compris sa défaite »

Le fondateur entre autres de Colombus café ne comprend pas pourquoi le prédécesseur de François Hollande ne laisse pas la place à une autre génération d’hommes et de femmes politiques. « Il faut qu’il arrête de bloquer la montée en puissance de nouveaux talents capables de concilier respect des hommes et de la nature et libéralisme économique ». Il conclut sur un ton grave : « Que ceux qui ont échoué gravement aient la dignité de ne pas prétendre avoir la solution aujourd’hui ».

Nicolas Sarkozy reste malgré tout un personnage incontournable de la scène politique française aux yeux de Denis Jacquet. L’entrepreneur et dirigeant du mouvement patronal Parrainer la croissance, a eu l’occasion de le rencontrer plusieurs fois depuis sa « retraite » politique. «  Il reviendra par revanche, pas pour faire le job, car il n’a ni digéré, ni compris sa défaite », assure le chef d’entreprise.

« Il a fait merveilleusement le boulot »

Pour autant, Nicolas Sarkozy a été à ses yeux un grand dirigeant pendant la crise financière de 2008. « Il a fait merveilleusement le boulot », rappelle Denis Jacquet. Seul problème, « il a amorti la chute, nous faisant perdre la conscience de l’urgence à nous réformer ». Un constat que partage Denis Payre qui a pourtant la dent dure contre Nicolas Sarkozy. Au final, « c’est un homme de gestion de crise, pas de gestion de structure », assène le dirigeant de Nous Citoyen.

Aujourd’hui, Denis Jacquet n’attend plus rien de lui. « Je pense que cette génération politique n’a rien compris. Il [Nicolas Sarkozy ndlr] ne fera pas mieux que les autres, et les réformes de droite finissent par être faites par la gauche : seuils sociaux, les 35 heures, réductions des charges sociales, réflexions sur les seniors et travail, simplification, etc.. ».

À son avis, la France a besoin de « quelqu’un de son gabarit, charismatique, sérieux, énergique, mais de neuf. Or, cela n’existe pas… pour le moment ».

Tancrède Blondé. 

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux