Steve Ballmer part définitivement de Microsoft

ballmer

Le successeur de Bill Gates vient de démissionner du Conseil d’administration de Microsoft. L’entrepreneur n’a pas fini cependant de faire parler de lui.

Ça y est, il part pour de bon. Six mois après avoir abandonné son poste de directeur général de l’éditeur de logiciels, Steve Ballmer a donné sa lettre de démission, avec effet immédiat, du Conseil d’administration de Microsoft. Dans une lettre adressée au nouveau PDG, Satya Nadella, Ballmer explique avoir un emploi du temps chargé. « Je pense qu’il ne serait pas pratique pour moi de continuer à siéger ».

Steve Ballmer n’abandonne pas cependant tout droit de regard sur la société. En effet, l’ancien dirigeant reste un des principaux actionnaires de la société. Ses 4% de capital représentent à eux seuls 15 milliards de dollars. Ironie du sort, l’annonce de sa future démission en août 2013 a fait grimper l’action de Microsoft de 39%. Ce qui lui a permis d’ajouter 4 milliards de dollars à sa fortune personnelle.

Un as du marketing et du commercial….

Une somme qui va lui permettre de rester un retraité très actif. En effet, il vient de racheter l’équipe de basket-ball des Los Angeles Clippers pour 2 milliards de dollars. Un challenge à la mesure du personnage. Après les sorties racistes de son ancien propriétaire, Daniel Sterling, la franchise va avoir besoin de toute l’énergie de Steve Ballmer pour effacer cette période malheureuse et pour faire oublier cet épisode.

Steve Ballmer avait rejoint Microsoft en 1980, avant même d’avoir fini ses études. Bill Gates, son camarade d’Harvard, l’avait convaincu à l’époque de le suivre dans cette aventure entrepreneuriale. Diplômé d’économie, il met tout son savoir-faire au service commercial et marketing de Microsoft. Bras droit de Bill Gates pendant toutes ces années, il prend les commandes du mastodonte en janvier 2000.

… mais pas de l’informatique

Malheureusement, Ballmer n’est pas un as de l’informatique. Il ne voit pas la révolution technologique et commerciale qu’offre l’iPhone de Steve Jobs. Le patron de Microsoft ne croit pas également aux chances de réussite du système d’exploitation mobile de Google. Aujourd’hui, il équipe 80% des smartphones dans le monde.

Depuis sa prise de pouvoir, Satya Nadella a abandonné les derniers plans de Steve Ballmer. Moins axé sur les terminaux et les services, l’actuel dirigeant veut une entreprise concentrée sur le Cloud et le mobile. Le temps dira qui avait raison.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux