Transport : Comptez 23 minutes pour vous rendre à votre bureau

Sans titreLes Français mettent en moyenne 23 minutes pour se rendre sur leur lieu de travail. Plus ils sont diplômés, plus leur temps de transport s’allonge.

Une étude publiée par le groupe de service en Ressources humaines Randstad montre que les Français mettent en moyenne 23 minutes pour se rendre à leur travail. L’équivalent d’une semaine par an passée dans les transports. Pour 35% des sondés, la durée moyenne d’un aller simple est de plus de 30 minutes (7% plus de une heure). À noter que le temps de trajet moyen a baissé par rapport aux à 2011. En effet, à en croire une enquête du cabinet Regus, un trajet moyen pour aller au travail durait 29 minutes.

Selon l’étude Randstad, le temps de trajet varie en fonction de la région. Sans grande surprise, les trajets les plus longs sont en île de France avec 33 minutes en moyenne. Un tiers des Franciliens affirme même mettre plus de 45 minutes pour se rendre à leur bureau. Viens après la Picardie (30min) et la région Rhône Alpes (23min). Les plus chanceux sont les habitants des régions Basse-Normandie et Champagne-Ardenne. En moyenne, à peine 17 minutes suffisent pour se rendre à son travail.

Plus les salariés sont diplômés plus le temps de trajet s’allonge

Autre enseignement de l’étude, plus les salariés sont diplômés, plus ils mettent de temps pour se rendre sur leur lieu de travail. Les titulaires d’un bac +4-5 mettent en moyenne 28 minutes de trajet, contre 16 minutes pour un non-diplômé. « Ce phénomène s’explique principalement par la part importante de cadres qui exercent leur fonction dans de grandes métropoles, notamment en région parisienne, et qui souvent habitent en proche banlieue », commentent les auteurs du communiqué sur l’étude réalisée par Randstad.

Quant aux salariés propriétaires d’une voiture, ils passent 47 heures en moyenne dans les bouchons, d’après une étude Inrix. Les Parisiens perdent chaque année plus de 60 heures de leur vie dans les bouchons. À tel point que les entreprises préfèrent recourir de plus en plus au télétravail. Non seulement ils polluent moins, mais ils coûtent moins cher à leur entreprise.

Nèle Grizard

Read
Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux