Un entrepreneur de 15 ans menacé d’être expulsé de son école

bonbons

Tommie Rose a gagné près de 22 000 dollars en vendant des bonbons à ses camarades de classe. Il risque d’être exclu des cours.

Il n’est pas toujours bon de faire du business. Tommie Rose, une jeune Britannique de 15 ans est menacé d’être définitivement exclu de son école. Sa faute : avoir vendu des bonbons, barres chocolatées et autre junk food à ses camarades de classe. D’autant plus scandaleux aux yeux de son école qu’il a visiblement monté un business très juteux.

D’après les dernières informations, il aurait réalisé un chiffre d’affaires de 22 000 dollars. Aidé de deux camarades, payés 9 dollars par jour pour l’aider à vendre ses produits, le jeune businessman explique gagner 100 dollars par jour. À croire que le lycéen sait négocier un contrat.

Soutenu par une émission de téléréalité

Problème, son école refuse catégoriquement de laisser prospérer ce marché noir. Il faut dire qu’ils s’évertuent à bannir ce genre de produit, contraires à leur politique de bonne alimentation. Une chose que sait parfaitement Tommie Rose. Dans son école précédente, le jeune trader avait déjà subi une exclusion de 10 jours pour le même motif.

Doit-on cependant punir un tel esprit d’initiative ? Aux yeux des jurés du « Dragon’s Den », la version britannique de « Shark Tank », l’émission de téléréalité qui rassemble des investisseurs et des aspirants entrepreneurs, Tommie Rose mérite plus une médaille qu’autre chose.

Suit-il la route de Warren Buffet ?

En effet, quel meilleur exemple que Tommie Rose pour inciter les jeunes à se prendre en main et à adopter des comportements d’entrepreneurs ? Grâce à cet argent, il va pouvoir se payer des études supérieures à Oxford et Cambridge, deux des écoles les plus chères du royaume de Sa Majesté.

En tout cas, une chose est sûre, Tommie Rose a tout pour devenir un grand businessman. Au même âge, Warren Buffet vendait en porte-à-porte des chewing-gums, boissons fraîches et des magazines. Légendaire manager de General Electric, Jack Welch avait également monté un système de livraison de journaux et travaillait en parallèle en tant que caddy de golf.

Si le jeune Britannique suit ses glorieux aînés, on peut être certain d’entendre à nouveau parler de Tommie Rose.

 Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire
  1. Quel manque d’ouverture d’esprit de la part des professeurs ! Quelle mentalité d’arriéré, réactionnaire et anti-libérale !

    Je lui suggère de passer aux cigarettes de contre-bande dans quelques années au lycée puis à la vente de drogue dure à l’université (héroïne notamment). Il tiendra là le business le plus juteux qui soit !

    Mais aucun doute à avoir: le corps enseignant avec sa vieille mentalité marxiste voudra là encore son exclusion !

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux