12 propositions pour soutenir les auto-entrepreneurs

En réponse aux attaques, la Fédération des auto-entrepreneurs (FEDAE) et le Mouvement des auto-entrepreneurs de France (MAEF) ont dévoilé hier à l’Assemblée Nationale les 12 propositions qui serviront au développement du régime.

« Un million de Français, plus de pouvoir d’achat, plus de recettes fiscales… Pourquoi veulent-ils l’enterrer? ». L’intitulé du livre blanc a le mérite d’être explicite ! Il faut dire que les menaces de limitation du statut se sont précisés au fil de ces derniers mois. Et comme la meilleure défense reste l’attaque, le livre blanc propose, au contraire, de l’élargir sur l’ensemble du continent européen et à toutes les professions qui n’ont pas encore le droit de souscrire au régime auto-entrepreneurial, comme les gendarmes et les militaires de carrières.

Un livre blanc qui servirait par la même occasion à poursuivre le débat avec François Hollande qui a « dû perdre son stylo parce que nous n’avons pas eu de réponses à nos courriers » explique ironiquement Cyrille Darrigade, président de la MAEF. Néanmoins, le président de la FEDAE, Grégoire Leclercq, tient à assurer que ce livre blanc n’est pas un coup médiatique. Au contraire, il souhaite que ce recueil serve à l’instauration d’un « New Deal » pour l’auto-entrepreneuriat.

« 1 milliard d’euros de rentrées sociales » 3 ans après

Dans cette optique, la FEDAE et la MAEF proposent de créer un fond de 10 millions d’euros dédié à la formation des auto-entrepreneurs. Ils prônent également « un diagnostic biennal réalisé par un organisme de gestion agréé » afin d’accompagner les auto-entrepreneurs vers une meilleure gestion de leur activité. Mais, contrairement à l’amendement Courson, cet état des lieux serait « idéalement pour tous, financé par le fond » explique Grégoire Leclercq.

Enfin, autre nouveauté qui fera parler d’elle, le livre blanc avance l’idée d’un regroupement d’auto-entrepreneurs afin de mutualiser les moyens et les compétences en vue d’un gros contrat. Une mesure qui entraînerait « un effet de levier » selon le président de la FEDAE.

Des mesures que soutient le député Hervé Novelli, présent lors de l’exposé, qui a lancé le dispositif en 2008. À ce propos, il a rappelle d’ailleurs que le régime rapporte « 1 milliard d’euros de rentrées sociales » 3 ans seulement après son lancement. Une performance inégalée selon l’ancien secrétaire d’Etat.

Pour découvrir les 12 propositions, veuillez cliquer ici

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux