2014 : le marché high-tech fait une pause

electronique

Alors que s’ouvre le CES à Las Vegas, une étude montre que le marché mondial de l’électronique devrait régresser cette année.

S’il y a un marché qui ne devrait pas flancher, c’est bien celui de l’électronique. Or, il n’en est rien. D’après la Consumer Electronic Association (CEA) qui organise le CES, l’un des plus grands salons de l’électronique au monde à Las Vegas, le marché mondial des produits électroniques pour le grand public devrait refluer de 1% en 2014. Le chiffre d’affaires global est lui estimé à 1 055 milliards de dollars.

Une baisse qui aurait pu être encore plus forte sans l’explosion du marché des tablettes. Les auteurs de l’étude prévoient la vente de 340 millions de modèles en 2014, contre 242 millions l’an passé. Les smartphones continuent également de soutenir le marché. Il devrait s’en vendre 1,21 milliard cette année, soit une hausse de 20%. En revanche, le prix moyen passe de 345 à 297 dollars.

La Chine dépasse les Etats-Unis

Et c’est cette tendance qui explique cette légère baisse. « En 2014, ce sont surtout les tablettes et les smartphones d’entrée de gamme qui tireront le marché, d’où d’un affaissement du prix de vente moyen des produits », explique Steve Koenig, le directeur de l’analyse du CEA. Seules les ventes de téléviseurs réussissent à progresser (+2%), grâce à des innovations comme l’Ultra HD et les écrans incurvés. Cette dernière technologie reste néanmoins encore marginale.

Autre nouveauté, la Chine a dépassé les États-Unis en devenant le premier marché de l’électronique grand public. La hausse du niveau de vie et la densité de la population chinoise expliquent ce phénomène. Pour vous donner une idée du potentiel économique, l’empire du Milieu compte plus de 160 villes de pus d’un million d’habitants, contre 9 aux États-Unis.

 Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux