3 erreurs qui font échouer tout entrepreneur

Avec toutes les formations et aides disponibles, il est aisé de connaître, sur le papier, les raisons de succès d’un entrepreneur. À l’inverse, les entrepreneurs communiquent moins sur les raisons d’un échec.

échec entrepreneur erreurs motivations1 La peur de l’échec

Qu’on se le dise, l’entrepreneur n’est pas étranger à la peur. Il a beau avoir franchi le premier pas, et non pas des moindres, celui de la création, il lui reste cependant de nombreuses raisons de craindre l’avenir : validation du business plan, locaux, administratif en tout genre, etc…

Résultat, dans bien des cas, plutôt que de prendre à bras le corps les multiples problèmes, survient la « maladie de l’inertie ». Si, vous savez, ce mal qui vous empêche de réaliser cet important coup de téléphone, ou encore d’ouvrir ce courrier, dont vous savez pertinemment qu’il n’en sortira pas de bonnes nouvelles.

Résultat, mis bout à bout, l’entrepreneur se retrouve, non plus, face à un dos d’âne, mais bien à ce qui ressemble maintenant davantage à une montagne de problèmes. De quoi vous décourager avant d’abandonner, si le sursaut ne jaillit pas.

 2 Un plan irréaliste dans le temps

Autre tare bien connue des entrepreneurs : un indécrottable optimisme. Comment ça, l’optimisme n’est pas une valeur cardinale de l’entrepreneur ? Si, bien sûr, au moment de lancer sa structure, mais après, dans la vie de tous les jours, l’entrepreneur bâtit une structure. Une maison dont le temps se révèle être un facteur incompressible.

Autrement dit, trop de dirigeants pensent qu’ils peuvent réaliser en une semaine ce qui prend un mois pour les autres. Résultat, ils sont toujours pris par le temps, font les choses vite et, donc, mal. Sans parler de l’impression brouillonne que l’entrepreneur ne manque pas de donner à ses interlocuteurs.

3 Prendre des mauvais objectifs

« J’entreprends pour être riche, pour m’acheter une maison à Miami, pour m’offrir la dernière Scenic… » Autant de raisons qui, à n’en pas douter, traversent l’esprit de nombreux entrepreneurs. Mais est-ce vraiment l’unique source de motivation ? Si c’était le cas, vous achèteriez tous les jours un billet pour le loto.

Résultat, l’entrepreneur peut ne pas réussir du fait de son objectif matériel, au plaisir forcément éphémère (l’objet de la voiture, l’ordinateur, etc…). Non, ce qui motive plus que tout un entrepreneur, ce sont les émotions positives que vont apporter les objectifs réalisés : joie, fierté, revanche, etc… Des sensations dont les entrepreneurs à succès, comme Xavier Niel, ne peuvent et ne veulent plus se passer.

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé couvre l'actualité des entreprises et des entrepreneurs. Chaque jour, il se sert de sa connaissance profonde de l'histoire, de la politique et de l'économie, afin d'informer les créateurs et dirigeants d'entreprises de manière précise, inattendue et parfois décalée.
Egalement animateur de Widooworld, Tancrède Blondé vous propose dans cette émission un tour du monde radiophonique, à la recherche des entrepreneurs français expatriés dans le reste du monde.

11 Commentaires

Laisser un commentaire