4 techniques pour donner le feu sacré à ses employés

L’équipe de France nous l’a montré mardi, c’est parfois dans les situations les plus désespérées que l’on arrive à se sublimer. Une attitude à imiter dans sa vie professionnelle.

Vous aussi, managez comme Didier Deschamps
Vous aussi, managez comme Didier Deschamps

Dos au mur, une équipe n’a plus qu’un seul choix : sombrer ou se dépasser. C’est vrai dans le football, en politique, mais aussi dans l’entreprise. Encore faut-il avoir les ressources morales pour atteindre ce « feu sacré ». Quelques conseils pour mettre vos collaborateurs dans cet état d’esprit.

Les sortir de leur zone de confort

N’en déplaise aux bons apôtres, la plupart des gens changent uniquement sous la pression de la peur. Peur de perdre son travail, peur de perdre son statut, peur de passer à côté de quelque chose de plus grand. Bien entendu, tout le monde aime les nouveaux défis, mais entre l’excitation d’apprendre quelque chose de nouveau et le confort de sa position actuelle, beaucoup préfèrent la solution de facilité.

La clé pour réussir à instiller cette « peur bénéfique », c’est d’évoquer les enjeux qui touchent l’ensemble de l’entreprise. Dites-leur que la situation est grave et que tout le monde va devoir s’y mettre s’ils ne veulent pas que la société s’affaiblisse.

Après la faillite de Lehman Brothers et la chute d’activité qui en a résulté pour l’entreprise Solic, son PDG, Nicolas Doucerain, a expliqué à ses collaborateurs à quel point il était impératif de gagner le prochain appel d’offres. Sinon la société n’y survivrait pas. Motivé à bloc, tout le monde s’est organisé pour atteindre cet objectif. Et ça a marché.

Trouvez ce qui les motive le plus

Au fil des conversations, le manager ou le patron doit comprendre à ce qui passionne chacun de ses collaborateurs. Par exemple, un ingénieur vous assaille de questions à chaque fois que vous rentrez d’un voyage d’affaires. En clair, il aimerait bien être à votre place, mais sa fonction au sein de la société ne nécessite pas qu’il voyage.

Maintenez son intérêt et dès qu’une possibilité s’offre à vous, envoyez-la représenter la société à votre place. Non seulement elle se sentira flattée, mais en plus elle redoublera d’efforts pour ne pas vous décevoir.

Mieux, une personne ultra motivée pourra également vous offrir des perspectives de croissances que vous n’aviez pas envisagées. Ainsi, vous avez gagné un nouveau marché, mais aussi un manager pour s’en occuper.

Responsabilisez-les

Un salarié motivé est un salarié engagé. Et parfois, il va vous proposer des idées. Si vous sentez que l’initiative est bonne, donnez-lui les clés pour qu’il maîtrise ce projet de A à Z. Par exemple, un collaborateur qui adore parler aux clients a envie de les rencontrer en personne. Malheureusement, tous ne résident pas dans la même zone géographique. Demandez-lui alors de vous fournir une liste de clients qu’il serait judicieux de rencontrer et d’établir un budget en fonction.

Motivé par cette perspective il a mené la mission de manière magistrale. Non seulement il a gagné en responsabilité, mais il a également permis de fidéliser une clientèle qui aurait très bien pu voir ailleurs;

Rencontrez-les en face à face

Comme a dû le faire Didier Deschamps avec chacun de ses joueurs, le manager doit échanger avec ses collaborateurs. Demandez-leur ce qui les motive. Un salarié demandera à rentrer plus tôt pour être avec sa famille, quand un autre demandera à monter en compétence et en responsabilité. À vous d’être en phase avec ses attentes profondes.

Pour qu’il puisse donner 100 % de ses capacités, il faut qu’il sente écouter par ses supérieurs. Emmenez-les au plus haut et ils vous seront éternellement reconnaissants. Les Hommes sont ainsi faits.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux