400.000 emplois n’arrivent pas à trouver d’acquéreurs

Ce n’est plus Nicolas Sarkozy ou François Hollande qui le dit, mais le Conseil d’orientation (COE) pour l’emploi.

La France n'arrive pas à satisfaire ses entreprises
La France n’arrive pas à satisfaire ses entreprises

Toujours ce satané problème de formation qui ne cesse d’handicaper les entreprises françaises en recherche de nouvelles compétences. D’après le COE qui a publié ses derniers chiffres hier, 820.000 emplois ne sont pas pourvus à chaque fin de mois. Une donnée qu’il faut néanmoins prendre avec des pincettes. En effet, toutes les offres d’emplois ne peuvent trouver preneur immédiatement.

Pour avoir un avis plus objectif sur la question, le COE a établi de nouveaux indicateurs. Après un savant calcul, l’organisme évalue que 570.000 offres d’emplois sont satisfaites dans les trois mois après sa publication. En revanche, 400.000 emplois n’arrivent toujours pas à être pourvus dans ce même laps de temps. Impressionnant de gâchis, pour les chômeurs comme pour les entrepreneurs, freinés dans leur quête de croissance.

Manque dans l’industrie, l’informatique

« Les difficultés de recrutement concernent des métiers très différents, allant des ouvriers qualifiés dans l’industrie à l’ingénieur en informatique. Et les situations peuvent varier selon les régions ou même les bassins d’emploi », explique le secrétaire général du COE, Hugues de Balathier. En clair, la solution idéale n’existe pas.

Aujourd’hui, la France manque toujours d’ouvriers qualifiés dans l’industrie mécanique, métallurgique et graphique. Les techniciens de maintenance sont également très recherchés par les industriels. Sans parler des commerciaux qui ne sont jamais assez nombreux, et ce quel que soit le secteur d’activité. Le personnel manque aussi dans les secteurs de l’informatique et de la santé.

Situation paradoxale

À côté, même s’ils restent sous tension, les métiers de l’hôtellerie-restauration, les conducteurs et les aides à domicile semblent avoir trouvé un certain équilibre. Des métiers qui n’ont pourtant pas la réputation d’être faciles.

Au final, la France est dans une situation paradoxale : avec un taux de chômage élevé, le pays manque toujours de compétences pour satisfaire les besoins des entreprises. Qui plus est dans l’industrie, secteur en relatif déclin et l’informatique, métiers où les salaires sont sensiblement plus élevés.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux