47 entreprises expulsées au profit d’une ligne de bus

Sans avertissement, ni concertations avec les entrepreneurs locataires, la communauté d’agglomération « Cœur de Seine » a décidé la fermeture de la pépinière d’entreprise ACE à Saint Cloud. Une décision bien plus politique qu’elle n’en a l’air.

Mauvais signe pour les entrepreneurs du 92 ? Lundi dernier, la direction de la pépinière ACE a annoncé aux 47 entrepreneurs locataires et ses 190 employés la fermeture définitive du site en Mars 2012. Une décision révoltante selon Nils Tharandt-Ortiz, représentant du collectif « sauvons la pépinière » et CEO de Best of artisans : « cela démontre un manque total de respect pour nos personnels et cela perturbe le développement de nos entreprises, en pleine croissance, mais encore très fragiles ».

Un choix de bonne gestion selon Hervé Soulié, vice président de « Cœur de Seine » en charge de l’emploi et du développement économique : « tous les ans, la communauté d’agglomération doit faire un chèque de 400.000 euros pour équilibrer les comptes. « Faux !» rétorque Christophe Cousin, locataire de la pépinière et directeur associé de Camp de base, « nous avons pu voir les comptes et la communauté a subventionné la pépinière en 2010 à hauteur de 250.000 euros ». Mais l’entrepreneur ajoute que même si la pépinière a eu des difficultés de gestion, « on peut parfaitement réduire les coûts comme n’importe quelles entreprises !»

Une ligne de bus préférée aux entrepreneurs

En réalité, pour l’adjoint au Maire de Saint Cloud et « la communauté d’agglomération à l’unanimité », la pépinière n’apporte pas assez aux administrés. Vous rendez-vous compte « pas une entreprise de la pépinière n’est passée par le service emploi de « Cœur de Seine » pour embaucher des personnes du territoire » Encore erroné selon les entrepreneurs qui déclarent avoir utilisé ce canal d’information.

Alors pourquoi si ce n’est pas tellement une question de bonne gestion ou d’emploi ? Selon Nils Tharandt-Ortiz « l’argent économisé servirait à une nouvelle ligne de bus ». Hervé Soulié confirme : « il est plus utile aux habitants de mettre en place une nouvelle voie de bus » qui faciliterait l’accès à la gare de Saint Cloud. « Plus utile », le mot est lâché !

Enfin, espérons que les entrepreneurs auront au moins la chance de repartir en bus au moment du déménagement.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux