7 saints patrons qui protègent les entrepreneurs

Vous l’avez sûrement oublié, la Toussaint célèbre avant tout les saints patrons reconnus par l’Église catholique romaine. Patrons qui protègent désormais les métiers et donc des entrepreneurs. Widoobiz en recense sept.

Saint Benoît – Le patron des architectes

Ce moine du XIe siècle pourrait lui même appartenir à la catégorie des entrepreneurs à succès. En effet, il a fondé en 529 l’ordre des Bénédictins, fédération de monastères qui a adopté les règles de vie de Saint-Benoît. Mouvement qui, à ce jour, est celui qui a connu le plus de succès. Saint Benoît protège également d’autres catégories d’entrepreneurs : les agriculteurs, et les chaudronniers

Saint Yves – Le patron des assureurs

Reconnu pour avoir consacré sa vie aux pauvres et à la justice, Yves Hélory de Kemartin est le saint patron qui protège toutes les professions liées à la justice et au droit. Ainsi, protège-t-il les assureurs, mais également les avocats et les magistrats.

 

Saint Mathieu – Le patron des banquiers et des comptables

Compagnon direct de Jésus Christ, Mathieu est de son vivant un agent du fisc. Des douze apôtres, c’est lui qui avait probablement le plus haut statut social. C’est avant tout un homme de chiffres et de lettres (non pas celui de Romejko).

Saint Fiacre – le patron des jardiniers et des chauffeurs de taxi.

D’origine irlandaise, ce saint été connue pour son dévouement aux pauvres et sa capacité à produire des légumes et des herbes médicinales de sa main. Preuve de sa célébrité, on compte plusieurs centaines de statues le représentant. C’est pour dire! En revanche, on peut légitimement douter qu’il y ait eu des chauffeurs de taxi dans le bourg de Meaux au VIe siècle. En réalité, les Parisiens avaient l’habitude de louer des voitures attelées, devant l’hôtel de Saint Fiacre de la rue Saint-Martin. Voitures attelées qui ont pris le nom de voitures fiacres, pour ne devenir que des fiacres.

Sainte Lucie de Syracuse – patronne des électriciens

Aussi surprenant soit-il, Lucie de Syracuse n’a jamais eu affaire de près ou de loin à l’électricité. Alors pourquoi ? Sans en être sûr, on explique ce patronage par sa date dans le calendrier (13 décembre ou 26 décembre), où le jour commence à rallonger. Elle serait devenue alors la patronne qui protège la lumière, les aveugles. Par analogie, la lumière serait devenue électricité.

Saint Isidore de Séville- le patron des informaticiens

Non, ce n’est pas le concepteur de Windows 18. Isidore de Séville est bien un religieux qui a d’ailleurs évangélisé les Wisigoths, présent en Espagne à cette époque. Il a été choisi à cause de son œuvre « Les Étymologies » qui préfigure la notion d’index, de base de données et de classement alphabétique. Aujourd’hui, il n’est plus seulement le patron des informaticiens, mais également de l’internet et des internautes. C’est beau le progrès

Saint Vincent – le patron des vignerons

Autre martyr de la religion catholique, Vincent n’a pas, de son vivant, tenu de commerce de vin. Mort un 22 janvier, on estime que c’est le début du réveil de la végétation avant le printemps. On interprète également son accession au rôle des patrons vignerons à cause de son prénom : « Vin Sang », sang de la vigne avant de devenir le sang du Christ lors des offices.

  @TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux