À quoi ressemble une entreprise d’avenir ?

À l’occasion du Prix de l’Entrepreneur 2013, EY a dressé le portrait de l’entreprise française qui a de l’avenir : innovante, en forte croissance, mais en manque de financements.

Les entreprises d'avenir ne manquent pas en France
Les entreprises d’avenir ne manquent pas en France

Oui, il y a de belles entreprises en France. Lors de la cérémonie nationale du Prix de l’entrepreneur de l’année 2013 qui a récompensé Pierre-Étienne Bindschedler pour son action à la tête de Soprema, EY a présenté une étude où elle dresse le portrait-robot de l’entreprise d’avenir française. Au menu, 142 entreprises candidates qui ont en moyenne 5 ans d’existence et affichent un très fort taux de croissance.

Près de deux tiers de ces entreprises réalisent un chiffre d’affaires entre 1 et 5 millions d’euros. Dans la plupart des cas, elles sont encore petites et possèdent entre 10 et 50 collaborateurs. Sans surprise, ce sont plutôt dans les secteurs d’activités porteurs, comme les services internet, les logiciels et l’e-commerce que ces entreprises d’avenir grandissent. Nombre d’entre elles agissent également dans les secteurs du cleantech, la distribution et l’industrie.

Un quart du chiffre d’affaires réalisé à l’international

Dans le détail, le chiffre d’affaires total de ces entreprises a progressé de 52% sur la période 2011 et 2012. Sur cette même période, leurs effectifs ont grandi de 60%, « soit 1950 emplois nets créés en 2012 », détaillent les auteurs de l’étude. Et ça devrait continuer cette année, les dirigeants de ces entreprises d’avenir anticipent une progression du chiffre d’avenir d’environ 50%. Ce qui devrait déboucher sur la création de nouveaux emplois.

Bien qu’elles soient jeunes, plus de la moitié de ces entreprises d’avenir ont déjà mis un pied à l’international. Mieux, elles réalisent déjà un peu plus du quart de leur chiffre d’affaires en dehors du territoire national. Lauréat du prix de l’entreprise d’avenir en 2013, Lengow, spécialisé dans les solutions de référencement sur les plateformes de e-commerce, est déjà présent dans 18 pays, après seulement 4 ans d’existence.

15% du chiffre d’affaires global aux dépenses de Recherche et Développement

Mais comme toute entreprise innovante, cela ne leur suffit pas. Aux yeux du co-fondateur, Mickaël Froger, Lengow doit « devenir l’acteur incontournable de la gestion de flux du e-commerce en Europe, puis au niveau mondial. Pour cela, il nous faut devenir aussi importants dans les autres pays européens qu’en France, principalement au Royaume-Uni et en Allemagne ».

Enfin, si ces entreprises d’avenir ont réussi à lever 313,2 millions d’euros, plus de la moitié de ces entrepreneurs d’avenir cherchent encore de nouveaux financements pour accélérer leur croissance. Une priorité pour 7 entrepreneurs sur 10, alors que la France reste classée en 16e position des pays du G20 en matière d’accès aux financements.

Rappelons en effet que ces entreprises ont consacré 15% du chiffre d’affaires global aux dépenses de Recherche et Développement. Seul moyen pour eux de rester innovants dans leurs métiers. À ce titre, les entrepreneurs demandent d’ailleurs toujours plus de stabilité dans l’écosystème réglementaire et fiscal.

Mais ça, ce n’est pas nouveau.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux