Aides publiques aux entreprises : nombreuses mais peu efficaces

Ernst & Young publie, ce 18 février 2013, une étude consacrée aux aides publiques aux entreprises. Elle révèle que ces aides, bien que nombreuses, mériteraient d’être réadaptées et personnalisées en fonction des entreprises concernées.

Le ministère de l'économie
Les aides publiques peu efficaces pour les PME

60 milliards d’euros, c’est le budget des aides publiques consacré aux entreprises en France. Soit l’équivalent du budget annuel de l’éducation nationale, deux fois celui de la défense. Or, seuls 9 % de cette enveloppe sont spécifiquement ciblés vers les PME. Rappelons qu’en France, elles représentent 99,9 % des entreprises. Voilà le constat de l’enquête effectuée par Ernst & Young, publiée le 18 février 2013.

Cette étude révèle que seuls 40 % des entreprises de moins de 50 salariés bénéficient des dispositifs d’aides publiques. Un chiffre qui  pourrait s’expliquer par un manque de ressources dans les TPE-PME pour identifier les aides existantes et réaliser des dossiers de demande. Une trop grande diversité des dispositifs et des acteurs est pointée du doigt. En effet, il n’existe pas moins de 6000 dispositifs d’aides publiques à destination des entreprises. Trop complexes et trop nombreuses, c’est donc ce que reprochent 70 % des entreprises interrogées.

Les entreprises réclament une simplification

Autre constat lourd sur ces aides publiques : 70 % des entreprises les jugent peu ou pas efficaces. Pour y remédier, elles militent pour une remise à plat du système des aides publiques. Pour accélérer et simplifier les dossiers de demandes, elles voudraient mettre en place une plateforme d’accès centralisé, aussi appelé guichet unique. Arnaud Bertrand, associé en charge du département public chez Ernst & Young, souligne que « Ce jugement négatif porté sur l’efficacité des aides en place se conjugue avec une appréciation très critique de la majorité des structures publiques de soutien aux entreprises, perçues comme trop nombreuses, mal coordonnées et parfois concurrentes. »

Si les pouvoirs publics ont pris conscience de l’importance de soutenir l’activité des PME, ces dernières proposent trois axes d’amélioration :

– accélérer la simplification des procédures et la mise en place d’ une plateforme d’accès centralisé

– la coordination d’ une offre d’accompagnement proactive des entreprises

– un renforcement des dispositifs d’appui à l’export

Si les aides publiques sont appréciées par les chefs d’entreprises , il est néanmoins important de leur permettre d’une part de s’y retrouver et d’autre part  d’en bénéficier.

Sarah Cohen

Sarah Cohen

Rédactrice

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux