Apple sauvée par son iPhone

Le groupe à la pomme a publié des résultats mitigés pour ce troisième trimestre. Son bénéfice connaît un net recul de 22 % sur un an. Seul l’iPhone renfloue les caisses.

Apple
Apple n’affiche plus des résultats exemplaires

Le monstre de l’informatique américain se fait croquer à pleine dent. Apple a déclaré, ce mardi 23 juillet, un deuxième recul de son bénéfice net.

Au troisième trimestre, l’entreprise a connu un bénéfice net de 6.9 milliards de dollars. Soit une baisse de 22 % sur un an. Le premier recul depuis 10 ans avait été enregistré dès le trimestre précédent avec une décroissance de 18 %.

Néanmoins, le chiffre d’affaires a quant à lui subi une petite poussée de 0.9 % s’élevant ainsi à 35.3 milliards de dollars, au lieu des 35.1 milliards envisagés.

Le bienfaiteur

Apple n’est pas totalement tombée grâce aux belles prestations de son produit phare. Il s’agit bien sûr du célèbre iPhone et en l’occurrence le sauveur est cette année le tout dernier modèle.

Son cinquième smartphone s’est écoulé à 31.2 millions d’exemplaires sur le trimestre, moins que sur les trois mois précédent, mais bien mieux qu’en 2012. L’année passée, Apple n’avait écoulé que 26 millions de son petit bijou. Les ventes ont bondi dès 2013.

Le groupe annonce, pour le trimestre en cours, un chiffre d’affaires entre 34 et 37 milliards de dollars. Tim Cook, le nouveau grand patron d’Apple, n’est donc pas en reste. Il a récemment affirmé, par le biais d’un communiqué, l’introduction de nouveaux produits dès l’automne. Une nouvelle qui va en réjouir plus d’un.

 Noëmie Beillon

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux