Apple se prépare-t-il à lancer un service de monnaie virtuelle ?

iPhone
Apple annonce un nouveau système de monnaie virtuelle mobile.

Apple a déposé le brevet d’un service de paiement virtuel financé par la publicité.

Dans un brevet, enregistré jeudi, Apple met au service de ses clients un nouveau système de paiement électronique. Il recourt à la technologie sans contact NCF, laquelle n’est actuellement pas intégrée à l’iPhone. Une technologie déjà intégrée sur les Smartphones Androïd.

Concrètement, le brevet n°20130144789 décrit « un système ou une méthode pour distribuer, sur demande, des crédits ayant une valeur monétaire sur un appareil mobile utilisant un réseau de communication ». Il servira notamment « au paiement de biens ou de services », précise le brevet.

De la pub en échange de communications gratuites

Apple annonce un système de coupons de réductions, d’échantillons gratuits à récupérer ou de crédits à utiliser, sur des terminaux de vente par exemple. Il parle d’ailleurs de « jetons » ou « bons-cadeaux » fournis par un annonceur. Il sera possible de les investir dans une partie du service mobile. Cette monnaie virtuelle pourrait aussi être un vecteur de développement pour le e-commerce.

Cette alternative permettrait également à de nouveaux clients d’accéder aux services iPhone avec des moyens moins élevés. Grâce à ce système, Apple vise même à atteindre les pays émergents. Eh oui, grâce à un prix bien plus abordable, Samsung remporte des parts de marché sur ces marchés où la notion du prix reste déterminant. Non pas qu’il n’existe pas de geeks dans les pays émergent, mais bon à 400 euros (ou dollars) l’Iphone 4, les possibilités se restreignent.

Alors, à quand un iPhone bon marché ?

Marion Lemaitre

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux