Artisanat : franchir le cap du 1er salarié autour d’un café

Sur le choix de journalistes économiques, les initiatives de l’économie récompensent les actions des corps intermédiaires au service des entreprises. Le « coup de cœur du jury » revient cette année à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de la Région Aquitaine avec son café de l’emploi.

« On en parle autour d’un café ? » C’est un classique ! Aujourd’hui, davantage qu’un « réveil-matin », le café sert avant tout de prétexte au lien social : en famille, entre amis, en entreprise. Il rythme nos journées sur un ton convivial au son du percolateur. Bref, le café c’est cool. C’est la raison pour laquelle la Chambre des Métiers de l’Artisanat de Région Aquitaine a eu l’idée de lancer les « cafés de l’emploi » où se réunissent chercheurs d’emplois et chefs d’entreprises artisanales, vous l’avez deviné, justement autour d’un café.

« C’est très bien de mettre de la convivialité » selon Robert Namias, ancien directeur adjoint de l’information de TF1 et parrain de l’initiative, car « la crainte de l’administration est encore vivace » chez les chefs d’entreprises artisanales. Véritable, frein à l’emploi! La Chambre des Métiers les sensibilise donc à la démarche de l’embauche. « Vous avez 25.000 artisans sans salariés en Aquitaine. Si chacun embauche une personne, on crée 25.000 emplois ». L’enjeu est de taille

Et ça marche. « Aujourd’hui, 160 postes ont été crée depuis le début de l’initiative en … ». L’information transmise aux chefs d’entreprises artisanales sur les mesures liées à l’emploi et à la formation a dédramatise la cap du 1er salarié. « Derrière une micro-solution, vous trouverez toujours une micro-initiative » selon Robert Namias. Il a raison et en plus, le café est bon…

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux