Banque : un quart des français dans le rouge chaque mois

D’après une étude du comparateur en ligne de frais bancaires, Panorabanques.com, relayée par le Parisien, 28 % des Français déclarent être à découvert tous les mois.

65 % des Français se déclarent dans le rouge au moins une fois par an
65 % des Français se déclarent dans le rouge au moins une fois par an

Les Français touchés par la gangrène des fins de mois difficile. L’étude, publiée ce lundi par le Parisien, révèle que les Français ont dû mal à tenir leurs comptes. Deux tiers d’entre eux, déclarent être dans le rouge au moins une fois par an et 28 % chaque mois.

Mais il ne s’agit pas ici de gros dépensiers. Les plus concernés sont en effet les Français modestes, dont les revenus nets mensuels n’atteignent pas les 1.500 euros. Dans ce cas, une personne sur trois est concernée par le dépassement de son plafond bancaire.

Les individus qui touchent plus de 3.000 euros par mois sont seulement un sur huit à franchir la limite rouge. Et pour ceux qui se posent la question, 32 % des femmes, contre 24 % des hommes, admettent s’approcher du découvert bien trop souvent. De toute évidence, certains stéréotypes ne sont pas près de s’essouffler.

Plafond plafonné

Les seuls gagnants du système sont les banques. Commissions d’intervention et facturations supplémentaires sont un régal pour les banquiers.L’étude montre que les surcoûts varient entre 180 et 240 euros par an. Un trou dont beaucoup se passeraient bien volontiers.

Pour lutter contre ces tromperies, le gouvernement va adopter une loi jeudi prochain. Celle-ci va instaurer un double plafonnement des frais de commissions d’intervention.

Au préalable, les députés souhaitaient la mise en place d’un plafond unique. Mais, le sénat a remporté la mise. Il était soutenu sur ce point  par le ministre de l’Economie Pierre Moscovici.

 Noëmie Beillon

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux