lundi 22 décembre 2014
A la une...
Accueil » À la une » Les 3 voies pour entreprendre dans le bonheur en 2013

Les 3 voies pour entreprendre dans le bonheur en 2013

Plus que des résolutions abstraites et donc impossibles à tenir, l’entrepreneur aura tout intérêt à respecter ces quelques règles de vie professionnelle pour atteindre le nirvana. Ne reste plus qu’à les appliquer.

bonheur entrepreneur 2013 conseil pratique guide pratique

L'entrepreneur a aussi droit au bonheur

On ne mélange pas les torchons et les serviettes. À en croire ce dicton populaire, la vie privée et professionnelle ne doivent en aucun cas empiéter le territoire de son voisin. En principe oui, mais, dans l’armure du chef d’entreprise, prêt à tout pour ramener du cash, subsiste, malgré toutes les vicissitudes de l’existence, un petit cœur d’entrepreneur.

Un petit muscle qui, au-delà de sa fonction première (la vie, et tout ce qui va avec), peut, dans certains cas, assécher la volonté d’entreprendre du dirigeant que vous êtes. Ne faites pas celui qui ne sait pas : comme tout le monde, vous avez déjà connu ces moments de spleen. Pour y remédier, Widoobiz offre à sa communauté ses 3 chemins pour entreprendre dans le bonheur.

De l’honnêteté encore et toujours

Aux yeux de l’Empereur, le général a beau devoir être charlatan, il n’empêche qu’il est tout de même plus simple de conduire sa vie d’entrepreneur sur le chemin de l’honnêteté. Déjà, pour éviter de tomber sous le marteau implacable de la loi, mais aussi pour avoir la force de se regarder dans un miroir.

Honnêteté dans son rapport à soi, sa famille, ses collaborateurs. Autrement dit, accorder ses actes avec ses valeurs. Comment le savoir ? Très simple, il suffit de laisser parler sa conscience. Si, si, vous savez, cette petite voix qui se révèle à vous lorsque vous empruntez une mauvaise pente.

Ne craignez pas la concurrence

Comme l’a maintes et maintes fois expliqué Steve Jobs, l’essentiel du boulot de créateur de société consiste à pouvoir rassembler les bonnes compétences sur les bons projets. Or, pour y arriver, il suffit parfois (souvent) de mettre son égo de côté.

Au contraire, acceptez que des personnes soient, au sein même de votre entreprise, meilleures que vous sur certains points: informatique, commerciales, artistiques, etc…

Comment faire dès lors pour garder le leadership ? En restant le point central de l’entreprise. Ne perdez jamais de vue que vous êtes l’homme ou la femme d’État qui représente les intérêts de la société. Une mission enivrante qui pousse l’entrepreneur à continuellement se dépasser.

Si ça, ce n’est pas le bonheur…

N’essayez pas d’atteindre la perfection en 2013

Prenez garde cependant en ce début d’année à ne pas mettre la barre trop haute. Le bonheur, c’est aussi de pouvoir accepter ses faiblesses, ses humeurs, ses échecs. Alors, bien sûr, tout le monde sait que la culpabilité est un des sentiments les mieux partagés.

Seulement, battre sa coulpe n’a jamais contribué à rendre meilleures les choses. Pire, elle rend l’entrepreneur maussade qui, au final, contribue à la détérioration de l’ambiance au sein de l’équipe.

Tout le contraire du bonheur.

A propos de Tancrède Blondé

Tancrède Blondé
Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite.
Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

3 commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>