Ces entrepreneurs qui veulent se faire discrets

Si la majorité des entrepreneurs cherchent la lumière des médias pour leur activité, d’autres la fuient comme la peste. Non pas qu’ils aient forcément quelque chose à se reprocher. Disons que ça ne va pas dans leur intérêt.

« La roue tourne ». C’est vrai, dans un sens comme de l’autre. La preuve avec ces entrepreneurs qui auraient bien aimé que les médias ne s’attardent pas trop sur leur personne. Mais voilà, l’actualité a ses raisons que la raison des entrepreneurs ne comprend pas.

Éric Breteau

Peu à peu oubliée, l’ouverture du procès de l’arche de zoé a ranimé l’image de son sulfureux fondateur, Éric Breteau. Une bien mauvaise nouvelle pour cet ancien pompier volontaire qui, après le fiasco monumental de la tentative d’expatriation d’une centaine d’enfants tchadiens, s’est reconverti dans les safaris aériens en Afrique du Sud.

Sa compagne, son double dans cette affaire, Émilie Lellouche, a quant à elle reprise la direction de la Compagnie Kalahari, fondée en 2006. Une troupe de musiciens, trapézistes, acrobates qui a su se faire un nom au Cap

Ils sont poursuivis pour « escroquerie », « exercice illégal de l’activité d’intermédiaire pour l’adoption » et « aide à l’entrée et au séjour irrégulier de mineurs étrangers en France ayant pour effet de les éloigner de leur milieu familial ou de leur environnement traditionnel. Ils risquent jusqu’à 10 ans de prison et 750.000 euros d’amende.

Dominique Strauss Kahn

Plus d’un an et demi après son arrestation à l’aéroport JFK, qui a sonné le glas de ses ambitions personnelles et présidentielles, Dominique Strauss Kahn n’a cessé de fuir les flashs médiatiques.

Devenu, à l’instar de Nicolas Sarkozy, un des conférenciers les plus demandés au monde, DSK n’a pas l’intention de revenir de sitôt devant une caméra. Bon après, au regard de ses dernières sorties, l’ancien homme politique semble avoir abandonné la lutte pour son image.

 

John McAfee

Davantage connu, il y a trois semaines encore, pour ses logiciels d’antivirus que pour sa vie personnelle, John McAfee fait depuis la une des faits divers. En effet, ce chef d’entreprise qui a également écrit de nombreux ouvrages sur la pratique du Yoga (…) est recherché pour le meurtre de son voisin à Belize, petit État d’Amérique central.

Plus surprenant, plutôt que de se rendre à la police ou de s’enfuir, l’entrepreneur préfère disparaître avec sa compagne. Mieux, dans un entretien à Wired, il se paie le luxe de clamer son innocence et accuse, entre autres, le premier ministre du Belize de vouloir le tuer.

D’après son blog, il aurait arrêté en tentant de traverser la frontière mexicaine.

Bernard Arnault

Une information qui a fait l’effet d’une bombe. L’entrepreneur français le plus riche d’Europe veut changer de nationalité. Non pas, comme il le dit, pour éviter de payer l’impôt en France, mais pour y « développer ses investissements » de l’autre côté de la frontière. Depuis, l’homme d’affaires a été obligé de se justifier un nombre incalculable de fois. Il a même été obligé de rassurer François Hollande de ses intentions.

Quoi qu’il en soit, il est à parier que Bernard Arnault aurait bien aimé ne pas attirer les projecteurs sur ce sujet.

 

@TancredeBlonde

 

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

2 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux